La crise imminente à l’UCAD : le SUDES/ESR prêt à déclencher une grève totale

La crise imminente à l’UCAD : le SUDES/ESR prêt à déclencher une grève totale

Face à la presse ce jeudi, le Syndicat Unitaire et Démocratique des Enseignants du Sénégal/Enseignement Supérieur et de la Recherche (SUDES/ESR) a exigé un lancement immédiat de l’appel à candidatures pour le poste de recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). Ce lancement doit se faire conformément aux articles 2 et 3 du décret 2021-846 du 24 juin 2021.

Le SUDES/ESR a également insisté sur l’installation d’un comité de validation et de sélection des candidats en suivant les mêmes articles. En outre, il a été demandé de mettre fin aux fonctions actuelles du recteur à la date du 22 juillet 2024, conformément à l’article 16 de la loi 2015-26 du 28 décembre 2015.

Le syndicat a dénoncé le silence du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation face aux multiples interpellations. Les syndicalistes ont mentionné que malgré de nombreuses alertes à travers des communiqués de presse et des courriers adressés au président du Conseil d’Administration et au ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), ces appels se sont heurtés à un mur de silence et d’indifférence.

En réponse à cette situation, le SUDES/ESR a menacé de ne plus tolérer ce qu’ils appellent une mascarade et un coup de force. Ils ont prévenu qu’ils sont prêts à déclencher une grève totale et illimitée, bloquer les délibérations des examens dans toutes les facultés, écoles et instituts de l’UCAD, et paralyser l’université s’il le faut, afin de défendre les principes de bonne gouvernance et le respect des textes régissant leur institution.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire