Justice : le Sytjust prolonge son mot d’ordre de grève

Après une grève de trois jours, le syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) décrète encore deux jours de grève pour exiger « la prise en compte sérieuse et la satisfaction totale des doléances basiques des travailleurs de la Justice ».

Annonces

D’après le syndicat, « cette radicalisation est la conséquence logique d’absence de réaction adéquate du gouvernement face à la démarche responsable adoptée par le SYTJUST quatre ans durant ».

Le Sytjust est d’avis qu’en définitive, « la sortie de crise du secteur de la Justice passera inéluctablement par une matérialisation des engagements du Chef de l’Etat ».

Publier un commentaire