Nabilla: « Je manque de culture, j’ai refait ma poitrine. Mais on ne peut pas me pénaliser pour ça! »

L’incident remonte au mois d’avril dernier. Invité sur le plateau du Grand Huit de Laurence Ferrari, Patrick Sébastien avait alors vidé son chargeur sur la téléréalité et ses starlettes, qualifiant notamment Loana et Nabilla de prostituées.

Si l’ancienne meilleure nageuse du Loft n’a pas réagi aux propos de l’animateur-chanteur-réalisateur-écrivain, Nabilla a décidé de répondre à nos confrères de Metronews. Sans prendre de pincettes: « Il a dit chez Laurence Ferrari que la téléréalité était une branche de la prostitution ! Oui je m’habille sexy. Mais je ne vais pas en boite faire des trucs comme lui. On le connait… Quand je vais le voir en face, ça va barder. »

Après cette première embardée, il était temps de s’attaquer au (glorieux?) palmarès du père du petit bonhomme en mousse: « Franchement, il faut qu’il arrête avec son cabaret et ses chansons sur les sardines. Je ne peux pas le voir. Écrivez bien ça : ses propos vont trop loin. »

Appelée à conclure sur les nombreuses critiques qui gravitent autour de son personnage, la bimbo de la défunte des Anges de la Téléréalité se défend: « Je suis désolée, je n’ai rien fait de mal. OK, je manque de culture. OK, j’ai refait ma poitrine. Mais on ne peut pas me pénaliser pour ça. »

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire