Incitation à des manifestations ayant entraîné mort d’hommes: Une plainte contre Alioune Tine, Amath Dansokho, Moustapha Niasse…

A la suite des violences pré-électorales qui ont entraîné la mort de Ndiaga Diop, Mamadou Diop et Fodé Ndiaye en 2012, le mouvement « Tout va mal » va annoncer, au cours d’une conférence de presse intitulée « Waax waxx ji acte 3 », sa constitution de partie civile pour ces affaires.

Selon Blaise Pascal Cissé et ses camarades, ils comptent « poursuivre en justice Alioune Tine, Moustapha Niasse, Ousmane Tanor Dieng, Hélène Tine, Barthélémy Dias pour incitation, commanditaires et appel à des manifestations ayant entraîné mort d’hommes ».
leral

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire