« Il existe une presse responsable, distincte des médias influencés par des lobbyistes », Ayoba à Sonko

« Il existe une presse responsable, distincte des médias influencés par des lobbyistes », Ayoba à Sonko

Le journaliste Ayoba Faye a suivi avec attention la conférence publique d’Ousmane Sonko, animée devant les jeunes militants de son parti, le Pastef, à Dakar. Dans son analyse sur X, il a particulièrement relevé un passage où Sonko semblait adresser des critiques à la presse ou à une certaine frange de celle-ci. Le confrère a rappelé au Président du parti Pastef qu’il existe une presse responsable et talentueuse au Sénégal, distincte des médias influencés par des lobbyistes. 

« Monsieur le Premier ministre, dans une Démocratie, toutes les opinions doivent trouver un cadre pour s’exprimer, si elles ne disséminent pas la haine. Encore qu’il y a des haines justes. Puisque votre accession au pouvoir s’est fondée sur la haine du Tyran qui nous servait de président.

« Monsieur le Premier ministre, dans ce pays, il y a une presse responsable et talentueuse. Loin des lobbyistes qui entretiennent des groupes médiatiques pour leurs propres intérêts. Elle est assez outillée pour servir de garde-fous entre le Peuple et la manipulation, les dérives. Elle continuera à jouer son rôle de sentinelle sans pression aucune. Laissez lui ce rôle et concentrez-vous à satisfaire les aspirations de cette génération qui vous a porté au pouvoir pour le changement et la Rupture ».

3 COMMENTAIRES
  • Jock

    Ayoba journaliste nga Wala militant ?
    Ce minable insulte la corporation , ta corporation et tu lui trouves des excuses. Yaw yaay journalistes de lobby ndax nakk bu leen waaji yabee, Daf ci am ci yéen ceux qui prenaient son argent pour lui chanter ses louanges et mentir aux sénégalais pour lui. Lépp fii la nu fekk moom

    • Jean

      Nanil ndox vous ne comprenez toujours pas vos connerie c’est FINI à jamais

  • Karim-USA

    Merci Ayoba Faye ! Et merci aux vrais journalistes de ce pays ! À un moment donné, il faudra nettoyer votre profession en poussant les bandits et les mercenaires à fermer boutique ! Ils peuvent aller vendre des bananes ou de la drogue. De toutes façon les FDS les attendent de pied ferme avec la prison.

Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *