Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Hausse illimix : La Sonatel maintient ses tarifs

Le mouvement citoyen “Y en a marre” et le directeur de Sonatel, Sékou Dramé semblent ne pas se comprendre sur les termes. Au sortir de la rencontre du vendredi dernier entre les acteurs concernés, le coordonnateur du mouvement “Y en a marre, Aliou Sané et Cie avaient posté : “Orange proposera une nouvelle formule qui permette au consommateur de faire son libre choix entre les offres d’avant 22 juillet, et les nouveaux tarifs”. Mais, selon Sékou Dramé, Sonatel a décidé de maintenir ses récents tarifs avec des complémentaires soumis au régulateur qu’est l’ARTP.

Sonatel ne compte pas reculer

Nous sommes dans un marché dynamique qu’est le secteur des télécoms. Les tarifs de Communication ont baissé au moins de 80% entre 2016 et maintenant. Il n’y a aucun secteur de l’économie qui a connu une telle baisse (…). Il y a une réelle concurrence. Et nous allons, dans le cadre de notre ambition de toujours, proposer à nos clients le meilleur rapport qualité-prix, nous positionnons toujours nos offres pour rester dans cette ambition“, a-t-il déclaré, sur Iradio, ce dimanche, lors de son passage à l’émission Jury du Dimanche (JDD).

La crise de la Covid

Ces offres ont été lancées dans un contexte de la pandémie de Covid-19 où nous avons détecté de façon graduelle et très marquée qu’une partie de nos clients arrêtaient d’utiliser nos services de communication. Peut-être que cette couche de la population était durement affectée par la pandémie”, tente de convaincre le directeur de Sonatel.

Qui comprend quoi ?

Il continue toujours à défendre que Sonatel n’a pas augmenté les prix mais contrairement à ce que beaucoup croient, il y a une baisse. “Nous avons souhaité apporter plus de générosité pour faire entrer de nouvelles gammes. C’est effectivement ce qui s’est passé. Si vous voyez bien les offres qui ont été mises sur le marché, nous avons augmenté les godets ou diminuer les tarifs pour 90% de nos clients. Quelqu’un qui payait 500 F CFA pour 200 Mo d’internet et qui paie maintenant le même prix pour en avoir 300 Mo, il a bien vu une baisse tarifaire. Cela n’a pas été compris. Mais les rencontres avec les associations de consommateurs nous ont permis de l’expliquer“.

Rappel

Le mouvement citoyen “Y en a marre” avait promis de poursuivre le combat jusqu’à obtenir gain de cause.

1 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    16:01 - 02/12/2020

    Italie : Un Sénégalais arrêté pour détention de marchandise contrefaite…

    Whatsapp
    15:57 - 02/12/2020

    Entretien avec Walfadjri du 30 novembre : Sonko jette le masque ! (Par Ibrahima Sene)

    Whatsapp
    15:49 - 02/12/2020

    Donald Trump : “Je vous reverrai dans quatre ans”

    Whatsapp
    15:20 - 02/12/2020

    “Que Zahra I. Thiam sache que le ministère n’est pas créé pour combattre Yaye.F. Diagne”(partisans)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp