PUBLICITÉ

Guinée-Bissau : La Cojer nationale renvoie Ousmane Sonko à la « maternelle diplomatique »

Le leader de Pasteef/Les Patriotes, lors d’une de ses sortie, s’était de nouveau signalé avec un post Facebook dans lequel il condamnait les propos de Macky Sall concernant la présidentielle Bissau-guinéenne. Une sortie de Ousmane Sonko mal vue par la Cojer nationale qui, dans une note parvenue à SENEGO, s’en est pris au patriote.

La sortie de Sonko…

« Macky Sall l’homme à la victoire technique préfabriquée dans les laboratoires à tricherie de Aly Ngouille petrotim, vient de sceller l’élection présidentielle de son nouveau royaume. Voici ce qu’il racontait la semaine dernière dans un Tweet des plus ubuesques venant d’un 《président》 en exercice :  À l’issue d élections libres et transparentes attestées par tous les observateurs, il s’agit à présent de respecter et de faire respecter la volonté souveraine du peuple Bissau -guinéen.L’#UA, la #CEDEAO les partenaires doivent continuer à accompagner Bissau pour une paix durable…« , des propos de Ousmane Sonko qui n’ont, visiblement pas plus aux jeunes apéristes.

La contre-attaque…

« Quand le dire ne sert plus à rien, le silence est une ouate offerte à l’esprit. Cependant les chimères persistent, hélas, à danser et à sautiller derrière les paupières de ce mauvais perdants, Ousmane Sonko, en l’occurrence… Sa très malheureuse opinion sur une quelconque immixtion du Président Macky Sall dans le processus pré et post électoral de la République sœur de Guinée Bissau remet à nu cette jalousie féroce, cet infantilisme politique qui lui font geindre des bagatelles car déplaçant le curseur de sa pensée est dans son opossum à queue de rat…« , fustigent les jeunes de la Cojer nationale.

Et de poursuivre : « Le sieur Sonko veut-il nous faire croire qu’il confond recomptage de voix à une compilation de procès-verbaux parce que c’est ce dont qu’il s’agit vraiment en Guinée Bissau. La Guinée Bissau, en État souverain, a glorieusement plébiscité, au second tour le Candidat du Madem, Umaro Sissoco Embalo bénéficiant du soutien inconditionnel de Carlos Gomes Junior (2,26%), du Président sortant José Mario Vaz (12,41%) et de Nuno Gomes Nabiam (13 %) à la suite d’un scrutin jugé transparent par les missions d’observation accréditées« .

« Le Président Macky Sall, en homme d’État achevé, n’a posé aucun…« 

A cet effet, ils estiment que le Président Macky Sall, « en homme d’État achevé, n’a posé aucun acte durant tout le processus pouvant contrarier la volonté populaire des Bissau Guinéens qui ont souverainement choisis le renouvellement de leur personnel politique. Le Président Macky Sall, par son expérience étatique doublé d’ingéniosité politique sait qu’en relation entre État, il est inélégant, pour une tiers personne, à fortiori un opposant de déclarer publiquement son soutien à un des candidats comme l’a tristement fait Sonko« .

« Il y a une marge à ne pas franchir…« 

« Le Président Macky Sall, comme de coutume n’a été demandeur du choix fait par le Président Élu de la Guinée Bissau Embalo d’accorder au Sénégal sa première sortie officielle, emboîtant le pas au Président Barrow, au Président Weah, au Président Ghazaouani, au Président Julius Maada Bio et j’en passe. Juste pour dire que cette tradition s’explique par leadership dont fait montre le Président Macky Sall mais surtout sa magie à préserver les règles de bon voisinage avec ces nations sœurs…« , ont-ils voulu préciser, rappelant qu’ « il y’a une marge à ne pas franchir car, la contamination serait étouffée pour, éventuellement, ne pas fondre tout le monde dans une moule de cire à l’image du coronavirus« .

Cojer Nationale Macky Sall
whatsapp 122
Annonces

(3) commentaires

Mbengue Meïssa

sonko a rèson maky afabriquè les results par sont ministre de l’interieur

Mams

Sonko dal est trop puissant 👍🏿 👍🏿👍🏿

Lay Makh

La Cojer c’est bien les cafards qui installent les tables, chaises, podium pendant les meetings de Macky ?

Publier un commentaire