Gouvernement : Les femmes de And Samm Jikko Yi prennent le contre-pied du réseau des femmes au Sénégal

Gouvernement : Les femmes de And Samm Jikko Yi prennent le contre-pied du réseau des femmes au Sénégal

La réplique des femmes d’And Sam Jiko Yi n’a pas tardé après que le réseau des femmes soit monté au créneau pour dénoncer la prétendue faible représentation des femmes dans le gouvernement du Premier ministre Ousmane Sonko. Pour la présidente, les propos avancés par ces organisations lobbyistes ne tiennent pas. Ce qui importe, c’est que les personnes choisies aient les compétences et l’expérience nécessaires pour atteindre les objectifs attendus.

« Nous dénonçons l’idée selon laquelle il faudrait dans le gouvernement le même nombre d’hommes que de femmes. »

Pour Sokhna Ndeye Diop et les autres femmes d’And Sam Jiko Yi, qu’il y ait plus d’hommes ou de femmes n’est pas ce qui importe. La finalité est que l’on attend des résultats bénéfiques pour tout le monde, peu importe le genre. Les personnes choisies doivent avoir l’expérience et la compétence requises.

Aujourd’hui, selon elles, la pertinence de la parité portée par une petite élite de femmes est remise en question. Au vu de toutes ces années de lutte, le constat est que les effets pervers sont plus probants.

Elles donnent l’exemple de l’Assemblée nationale où le respect de la parité a créé « un fourre tout » qu’elles qualifient de « banditisme parlementaire ».

D’après elles, partout où la femme se trouve, elle doit donner le ton en matière de correction et de politesse.

Ce n’est pas une priorité que les femmes soient nécessairement utiles uniquement en tant que ministres ou membres du gouvernement, disent-elles.

34 COMMENTAIRES
  • DIOUF. ABDOULAYE

    La formation d’un gouvernement n’est pas un jeu où on peut se permettre ces considérations homme- femme importées et qu’on tente de nous imposer.
    On choisit parmi les meilleurs quel que soit leur sexe .

    • diop

      C’est qw la catégorie socio-professionelles de toutes ces femmes voilés pour qu’on les écoute vraiment ! poser le débat autour d’une table c’est tout !

      • W

        Y a pas de debat. Vous vous faites inculqué des sous valeurs que meme leur auteur n’applique

    • Mame

      Le Sénégal bascule jour aprés jour vers l’islamisation radicale ! toutes ces femmes on se dirait en Arabie Saoudite ! Pendant que les pays arabes sont entrain de révolutionner leurs sociétés, nous on prend le chemin inverse ! C’est domage !

      • Boudou

        Yow,vas là bas,on a pas de temps a perdre avec ces lobbies féministes,ni valeur,ni saveur

      • Bakel

        Vous êtes à côté de la plaque Mr.Un gouvernement foure-tout sans compter les recommandations de certains chefs religieux ; s’il vous plaît évitez nous ça.
        Allons de l’avant ne reprenons pas les mêmes erreurs.

    • Ali

      Bien d’accord avec vous. S’il etait possible de faire parler les femmes… en milieu de travail,,les piires ennemis des femmes sont les femmes. Ce sont les femmes qui excluent et ecrasent d’autres femmes pour des postes et ou autres privilèges.

  • Ousmane

    C est la bonne posture cela n est pas une question de genre de race ni d ethnie
    Ces féministes sont trompés de
    Combat , elles n ont aucun respect de nos valeurs culturelles et religieuses elles croient oeuvrer pour la modernité

    • W

      C’est juste une bande d’écervelée

  • samson

    Excellente riposte , la femme ne doit se marginaliser, de faire valoir, pour susciter la pitié voire la mendicité. La femme doit se défaire de ces femmes lobbyistes qui veulent les tenir en otage pour leurs besoins spécifiques. Les competences doivent être valorisées quelque soit le sexe c’est la personne qui nous intéresse et non le genre.

  • Falla

    Tout ça par la faute de Wade qui nous a imposé cette forme de parrainage qui n’existe dans aucun pays du monde,même les grandes puissances, dans cette forme là.Seulement à la recherche de plus d’electrices.Comme il l’avait fait en 2006 en faisz3nt confectionner une carte d’identité à tout étranger qui se présente avec un simple extrait de naissance.

    • Daba

      Voilà pour des considérations politiques. Cela n’existe pas dans les grandes démocraties

  • Brun

    Le plus important, c’est la compétence

  • BABACAR KHADIM

    JEUREUJEUF SOKHNA YI AND SAMM DJIKO YI YALLA NA LÉNN YALLA SUNU BOROM DOOLÉL TÉ BARKÉL SÉN ANDEU BI (AL-LAAHUMA)

  • Almamy

    Du point de vue qualité 1homme est équivalent à 10 femmes
    Pourquoi vous n’aviez pas fait remarquer le nombre de candidature de femme qui était 2/19

    • ABT

      Une belle question,
      Gni ay lobby laniou rek, gueumouniou dara ci liniouy deff ni

  • Habib Diagne

    Laissez nous avec vos multi frustration.
    Le pays actuellement dans les bonnes mains

  • IBA Ndiaye

    Le président Wade a fait beaucoup de dégâts avant de partir Senghor, Abdou Diouf n’ont jamais mélanger la fonction présidentielle et l’argent des contribuables avec les lobbies et talibes Wade a rabaisser la fonction présidentielle il l’a banalisés comment tu peu représenter des millions de sénégalais tu te rabaisse la parité des calculs politiques tout simplement les jeunes vont tout remettre en ordre

  • Zahra

    Merci à ces femmes qui ont sauvé l’honneur de la femme sénégalaise.

  • Zoro

    Donc dans tt le Senegal il n y a pas de femmes ki ont des competences. Mais c est tres grave ce k vous ditent , et si vous parliez de l homosexualite k votre gouvernement avait promis de criminaliser des le 1er jour de son mandat et qui ne pipe mot en ce moment. Yenedale ni rek. Dites leur de commencer a travailler c est mieux k ces slogans de merde et vos sorties inutiles.

  • Africainencolere

    Vous avez pourtant raison .
    Je suis aussi étonnée que nos chères sœurs égalitaristes (à juste titre peut être ) s’accommodent pourtant bien de la polygamie des deux chefs de l’exécutif mais pas de la « faible représentativité ; » ?

  • ABT

    De TOUTES les façons, elles se fatiguent. Qu’elles soient des lobbyistes ou quoi, elles perdent leur temps.
    Mais la population n’est pas dupe..
    Et j’en sûre que ceux sont ces mêmes qui étaient de l’autre côté qui ne voulaient que ceux qui gouvernent aujourd’hui soient là.
    Mais peine perdue , les chiens aboient la caravane passe.
    Même à l’Assemblée nationale, il faut 2 ou 4 femmes.
    Regardez ce qui se passait à l’assemblée nationale avec le régime passé, kouy wakh niou youkhola, respectewouniou magg, khamouniou sakh liniou voter, etc..

  • Edison

    Posons nous la question de savoir où étaient vraiment ces soient disant féministes lorsque des femmes comme Amy Dia FA Lafleur Maty Sarr Niang et j’en passe ; étaient envoyées en prison. Ces manipulations ne passeront plus le nouveau Sénégal n’en veut plus

    • Daba

      Voilà

    • nite

      et surtout adji sarr mon cher

  • Amadou gueye

    Assalamou aleykoum
    Quand vous mettez q1 devant il faut lui faire confiance
    Je suis persuadé en terme de représentativité les femmes ne représentent meme pas 12% du groupe sélectif

  • Anonymes

    Pas étonnants ce sont les femmes des menteurs de And samm Jikko yi. Donc des menteuses. Attendez-vous à avoir des pupilles menteurs de samm Jikko yi, qui diront qu’aller à l’école n’est pas nécessaire ou est haram.

  • Oumar

    Ces femmes qui réclament un cota sont rien d autre que des complexées face aux hommes

  • Saliou

    C’est la faute a Wade ,au mali elles avaient essayé mais ce sont cassées les dents ‘l’imam dicko et autres les ont barre la route

  • HIPILE HOOLE

    Voilà des femmes justes et intègres pas comme ces organisations féministes que sont subventionnées et accompagnées par ces lobbies occidentaux

  • Astou Fall

    Bravo mesdames. Ces houines de prétendues féministes n’ont aucune vertu ou crédibilité pour parler au nom des femmes. Les femmes ont amplement à faire dans la promotion et le bien-être des familles, au lieu de se querelles avec les hommes pour de vulgaires postes. La société repose sur les femmes.

  • Vérité

    Parité

    de koura maky
    Les femmes qui aiment
    les droits inconnus
    Parité des français

  • SENEGALAIS

    EN TOUT CAS SUR LES BANCS DE L ECOLE LES FILLES SONT MEILLEURS QUE LES GARÇONS. AU SENEGAL LES FEMMES ONT TRAHI ADJI SARR EN SE METTANT DU BORD D UN HOMME .QUE VOUS Y CROYEZ OU NON JUSTICE POUR ADJI SARR IL Y AURA .DIEU EST PATIENT

Publiez un commentaire