Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Foncier : Les habitants de Ndingler et de Djilakh sur le qui-vive

Les populations Djilakh et de Ndingler risquent d’en venir aux mains si l’Etat ne prend pas les devants. Les premiers estiment que les deuxièmes n’ont aucun mettre carré sur le site octroyé à Babacar Ngom, le patron de la Sedima. Ils ne comptent pas céder leurs terres à ce village. Ils interpellent le chef de l’Etat.

Des habitants du village de Djilakh apportent des précisions sur les affrontements, hier lundi dans les champs du Sedima. “C’est nous la jeunesse de Djilakh qui ont chassé les populations de Ndingler dans le site. On est déterminé et aucun fils de Ndengler ne va plus oser mettre ses pieds ici. Nous n’écartons pas des morts d’hommes. Les populations de Ndingler ne viendront plus là“, a déclaré sur Rfm, Aliou Faye, membre du collectif pour la défense des intérêts de Djilakh.

Revendication

Ce village de la commune de Sindia estime que Ndingler n’a aucun mettre carré sur ce site octroyé à Babacar Ngom. “Nous, la population de Djilakh, nous avons sonné le fin de la récréation. La population de Ndingler a abusé dans des mensonges jusqu’à ce qu’elle se réclame propriétaire de ces terres là. Ça ne peut pas être ! C’est fini à partir d’hier (Ndlr : lundi)“, a prévenu M. Faye.

Projet de Sedima

Ces habitants ajoutent que ce projet du Sedima contribue au développement de leur localité et lutte contre le chômage. “Nous sommes dans une phase où l’Etat du Sénégal est entrain de régler le problème du chômage des jeunes. Tous ces jeunes là travaillent dans ces fermes là. Il y a 1000 personnes qui travaillent ici par jour. Ces genres de projets là feront la création d’emplois en plus du développement des localités“, dit-il.

Des politiciens indexés 

Ils accusent des hommes politiques de vouloir manipuler l’opinion. “Bassirou, son frère de même père et même mère est entrain de travailler dans cette ferme là. Il ne doit pas saboter ce qui se passe à Djilakh parce que beaucoup de ses parents sont là”, a pesté M. Faye.

Ndingler

N’empêche, les habitants de Ndingler continuent de camper sur leur position et réclament 75 ha sur le site du Sedima.

39 Whatsapp
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    5:15 - 08/05/2021

    Mali: Trois soldats maliens tués par l’explosion d’un engin artisanal…

    Whatsapp
    3:36 - 08/05/2021

    Metz : Opa Nguette a été finalement opéré !

    Whatsapp
    2:00 - 08/05/2021

    Monaco : Le coach donne des nouvelles de Krépin Diatta !

    Whatsapp
    0:38 - 08/05/2021

    Jerusalem : Au moins 163 blessés dans des heurts entre Palestiniens et la police israélienne !

    Whatsapp
1
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp