Embargo de la CEDEAO contre le Mali : Plus de 60 organisations menacent de braver les interdictions
PUBLICITÉ

Embargo de la CEDEAO contre le Mali : Plus de 60 organisations menacent de braver les interdictions

Les peuples africains suivent avec intérêt et admiration, l’aspiration légitime à la liberté et à la Dignité en cours sur les vastes terres de Soundiata et Modibo KEITA.
Au-delà des réserves que l’on peut nourrir vis-à-vis de la junte au pouvoir sur la durée de la transition et la gestion des affaires publiques, nos organisations sont conscientes que la lutte actuelle du vaillant peuple malien s’inscrit en droite ligne de celle des pères fondateurs de l’unité africaine. L’avenir d’une Afrique libre et souveraine en dépend.
À ce titre, nous, mouvements citoyens, partis politiques et personnalités d’Afrique et de sa diaspora :
– Condamnons les décisions iniques, indignes et scélérates des chefs d’États de la CEDEAO;
– Engageons la CEDEAO à lever dans les plus brefs délais cet embargo sur le peuple frère du Mali;
– Assurons le Peuple Malien de la solidarité et du soutien indéfectible des masses silencieuses africaines;
– Engageons tous les africains épris de paix et de liberté à se mobiliser pour exprimer leur solidarité au peuple Malien en lutte pour la Renaissance de leur souveraineté;
– Rappelons la priorité que constitue la lutte contre le terrorisme et les forces obscurantistes qui endeuillent le Mali, les pays du Sahel, et menacent de disloquer les sociétés africaines;
– Pressons les États africains, les peuples d’Afrique, les élites en particulier, à prendre toute leur part à la bataille historique pour la libération du Mali, du Sahel et de l’Afrique.
Enfin, si la CEDEAO persiste à punir le peuple malien pour ces considérations politiques, nous braverons cet embargo en ralliant le Mali, pour participer aux mouvements de protestation à Bamako. Une synchronisation de ces manifestations se fera partout dans le monde devant les ambassades en soutien au Mali.
Vive la solidarité entre les peuples africains en lutte !
Vive le Peuple malien en lutte !
Un peuple uni n’est jamais vaincu !
#Afrikki4Mali
ORGANISATIONS SIGNATAIRES
Organisations de la société civile africaine : Yerewolo « Debout Sur Les Remparts » (Mali), Balai Citoyen (Burkina Faso), Y en a marre (Sénégal), Filimbi (RDC), Novox (Côte d’Ivoire), Lucha (RDC), Sindimuja (Burundi), MOUVEMENT MPLCA (RDC), CONGO UBUNTU (RDC), Solidarity (Ouganda), 3e Voie (Comores), Fees Must Fall (Afrique du Sud), Iyina (Tchad), Frapp France Dégage (Sénégal), Team Gom Sa Boppa (Gambie), Wake Up (Madagascar), En Aucun Cas (Togo), Émergence Citoyenne (Guinée Conakry), Ras Le Bol (Congo), Balai Citoyen (Guinée Conakry), Afrikamba (Burkina Faso), 2H pour Kamita (Burkina Faso), Ligue des Panafricanistes (Burkina Faso), ONG 3D (Sénégal), Afrikajom Center (Sénégal), Solidarités Activistes (Guinée Conakry), Ufahari wa Komori (Comores)
Partis ou Mouvements Politiques : APP/ Burkindi (Burkina Faso), Burkina Yirwa (Burkina Faso), OPA/Burkina (Burkina Faso), MCR (Burkina Faso), PUR (Burkina Faso), FDS / Les Guelwaars (Sénégal), Mouvement SENS (Burkina Faso)
Personnalités publiques : Dr Ra-salbga OUÉDRAOGO (Burkina Fasp), Tiken Jah (Mali, Côte d’Ivoire), Nathalie YAMB (Cameroun), Odile SANKARA (Burkina Faso), Khadja NIN (Burundi), Didier Awadi (Sénégal), Master Soumy (Mali), Dame MBODJ (Sénégal, Pr Bassiahi Abdramane SOURA (Burkina Faso), Gora Khouma (Union des routiers, Sénégal), Pr Augustin LOADA (Burkina Faso), Pr Jean François KOBIANE (Burkina Faso), Valsero (Cameroun), Élie Kamano (Guinée), Bassolma BAZIÉ (Burkina), Pr Yoporeka SOMET (Burkina Faso), Abdoulaye Menes Diallo (Burkina Faso), Maud-Salomé EKILA (RDC), Soumbil (RCI), Aziz DIALLO (Burkina Faso), Fadel BARRO (Sénégal), Maître Guy Hervé KAM (Burkina Faso), Yoporeka SOMET (Burkina Faso), Pr Étienne TRAORE (Burkina Faso), Pr Mamadou KOULYBALI (Côte d’Ivoire), Jonas HIEN (Burkina Faso), Luc DAMIBA (Burkina Faso), Mounoubai MADNODJE (Tchad), Dr Ollo Pépin HIEN (Burkina Faso), Pr Jean François KOBIANE (Burkina Faso) Pr Bassiahi Abdramane SOURA (Burkina Faso), Pr Aziz FALL (Canada), Honorable Alexandre Sankara (Burkina Faso), Sam’s K Le Jah (Burkina Faso)…

35
PUBLICITÉ

16 commentaire

  1. SOUANE

    nous devons se leve tous pour soutenir nos frères et sœurs malien

  2. ASS

    Merci les frères, vive l’Afrique

    1. Constat

      Des présidents africains devenus poupées de macron

  3. Mamadou Moctar NDIAYE

    Mali et Sénégal ont la même devise :
    UN PEUPLE UN BUT UNE FOI
    QU’ALLAH veille sur nos peuples. Amine

  4. charles

    ET VOILÀ LA NOUVELLE AFRIQUE.

  5. Heller

    La lutte pour tous les Africains rédigé et redéfinir l’indépendance de notre continent, il a y trop d’erreurs.

  6. Commit

    Donc si je comprends vous voulez régime militaire partout en Afrique si c’est vous le mérite

  7. Commit

    Régime militaire je le souhaite un jour pour le sénégal aussi pas juste le Mali

  8. Soce

    Ahahahah ils representent qui ses personnages

    1. Pion b

      C’est le moment de s’unir, laissons les divergences et soyons debout face à cet hypocrisie de nos dirigeants corrompus

  9. Niang

    l’union fait la force.
    vive l’Afrique unie pour une nouvelle vie meilleure pour nous tous.

  10. Abdou

    Quel est la différence entre un régime militaire et les coups d’états constitutionnelles.Oui pour soutenir le peuple mais non à des putschistes. Ils faut être sérieux dans son analyse.Nous voulons une Afrique démocratique libre et prospère.

  11. assm

    respect

  12. Dramé

    vive la Mali de tout coeur avec le mali

  13. dase

    MERCI

  14. ....

    Au Mali

    Il faut foutre les français dehors et tout coupé avec tous les pays de la cdeao pour toujours , à jamais , à jamais ! Comme ça ils restent avec la guinée , les russes et les chinois , comme ça ils ont la paix

    Voiiiiilaaa c est ça !

    Il faudrait bien qu un pays commence et aprés ça va tout seul

    Les maliens , les sénégalais , les ivoiriens , les français et tous les autres aussi rentrent chez eux

    Le Mali annule tous les accords signés avec tous les pays et les org int’les et en signent de nouveaux avec la guinée , la Chine et la russie

    Et ils ont la paix

    Ils quittent la bceao la cédeao ,l asecna, la caf, la fiba -Afrique l ua, et tout autre organisme int’l

    Et aprés refuser tout contact et toute tentative de négo ou dialogue et ne recevoir aucune mission ou délégation et pour toujours

    Et il ne faudra pas revenir en arrière nak

    Kouma saggaa ak yowit