Dubaï : Maltraitée, la princesse Haya Bint al-Hussein a fui son mari

La princesse Haya Bint al-Hussein, épouse de l’émir de Dubaï, a fui son mari le Cheikh Mohammed Al Maktoum, et s’est réfugiée au Royaume Uni

Victime de mauvais traitements de la part de son mari, la princesse Haya bint al-Hussein, fille du défunt roi Hussein de Jordanie, et femme de l’émir de Dubaï Mohammed ben Rachid Al Maktoum, a fui en Allemagne avec environ 40 millions de dollars pour y demander l’asile politique, rapporte ripostelaique.com.

Contacté ce jour par téléphone, un diplomate de l’ambassade d’Allemagne à Paris, qui souhaite conserver l’anonymat, confirme « l’arrivée en Allemagne de la princesse… Nous ne pouvons confirmer les motivations… Elle a bien demandé l’asile politique ».

D’après des sources d’agence, la princesse, qui n’a pas fait d’apparition en public depuis le mois de février, a également déposé en Allemagne une requête en divorce. Elle a quitté le pays avec ses deux enfants, son fils Zayed, âgé de 7 ans, et sa fille Al Jalila, 11 ans, ainsi qu’avec 40 millions de dollars.

D’après la même source, le Premier ministre de Dubaï s’est adressé ce jour aux autorités à Berlin en demandant à l’Allemagne de lui renvoyer la princesse, les enfants, et les 40 millions de dollars.

À lire aussi
Elle surprend son mari en train de violer une fillette de 9 ans
Dubai Fui

(7) commentaires

Almamy Badjie

Wellcome in Germany

El Hadj Lamine Senghor

Jamais

Malik

20 milliards quelle somme

Jackson

Je conseil à la princesse d’acheter un appartement à Friedrichafen au bord du Lac Leman aller et retour en Suisse via Ferry 17 euros

ce coin est pour les nostalgiques

Le coin est pour nantis

Pape Diene

Ya contradiction regarder bien vos copies je lu royaume Uni en premier après Allemagne cheeey doulnaliste yi teylen.

Malick Diallo

Cest.domage.les.gents.riche.il.crois.tout.permie..cest.comme.nos.pliticiens.verreux.est.les.marabouts….un.peut.de.respect.quameme

Amadou

Le visage du bonhomme est terrifiant. Conçu pour un film d’horreur

Publier un commentaire