PUBLICITÉ
khalifa sall karim wade - Dimanche: Jour de vérité pour Karim Wade et Khalifa Sall...

Dimanche: Jour de vérité pour Karim Wade et Khalifa Sall…

Dans l’attente de la décision du Conseil constitutionnel relative à leurs recours, pour contester l’invalidation des candidatures de leurs leaders à la présidentielle, l’heure est, selon Vox Populi, à la veillée d’armes chez les partisans de Khalifa Sall et Karim Wade.

En tout cas, ça risque de chauffer ce dimanche, date de la proclamation de la liste définitive des candidats au scrutin du 24 février prochain, dans les rues de Dakar, où le ton était déjà gravement monté d’un cran ces derniers jours, et au niveau des régions.

Conseil Constitutionnel Karim Wade
Annonces

(8) commentaires

Thiam

Rien de troublant ne se passera. Macky maîtrise la situation.

Dierydiorndella

Force reste la loi

Queditut

Arretez de nous saouler avec ses deux traitres !

Alou

Wade est le plus grand lache du Sénégal ! S’ils compte revenir, qu’il apporte comme seul bagage, une grosse valise bien remplie d’argent. Pour rembourser les 138 milliards qu’il doit aux Sénégalais.

Fatou Di

Khalifa Sall devrait prendre sa retraite politique à l’heure qu’il est et faire ses jours en prison !

Diacocine

Khalifa Sall prend ses rêves pour la réalité ! Il n’est pas question de le libérer ! C’est un procés judicaire et non pas politique. Qu’il cesse de remettre en cause le Tribunal de grande Instance !

Samba

Si le retour de Karim Wade suscite beaucoup d’interrogations et bien pas pour moi ! Je ne l’attends plus, ma carte d’électeur sera utilisée pour Macky Sall. La seule et unique solution pour notre pays !

Alioune Toure

Par rapport à cette catastrophe politique.je peux vous garantir que le peuple sénégalais ne compte sur l ,éventuelle déclaration du conseil constitutionnel.
Parceque tout simplement descriditant cet organe qui à notre avis n est pas indépendant de même que la justice en générale.
Nous considérons que ces deux candidatures rejetées de manière volontaire sous instruction du chef de l état.
Mr Machy Sall de par sa crainte personnelle de se confronter à eux notamment
Mr le président
Karim meissa Wade et
Mr khalifa Wade,sont par ailleurs des candidats du peuple et bien entendu une demande sociale contrairement à la candidature du président Machy Sall qui demeure le candidat le plus desavoue Parmis tous et toutes à l unanimité.
Nous prenons ainsi en compte que la force reste au pouvoir.
D autre part la loi reste au peuple.

Publier un commentaire