Deux containers de fusils disparus du bateau coulé à Gorée

C’est avec beaucoup de soulagement que l’arrestation des membres de l’équipage du Sea Soul 1, un navire battant pavillon tanzanien qui transportait des fusils de chasse, a été accueilli. Mais, les choses se gâtent puisque Le Quotidien, qui avait éventé cette affaire, revient dans sa publication du jour pour indiquer que les services de sécurité se sont rendu compte que deux containers de ladite cargaison ont été subtilisés.

Des informations recueillies auprès de certains services officiels de sécurité indiquent qu’avant que le navire ne soit vraisemblablement sabordé par ses propres marins, deux des quarante containers où étaient entreposés les fusils, avaient eu le temps d’être subtilisés et ont disparu dans la nature? Un fait qui conforte les services de sécurité dans l’idée que c’est l’équipage qui a coulé le navire au large de Gorée.

Le Quotidien mentionne qu’une fois cette disparition constatée, les services de sécurité ont pu renforcer la surveillance sur le lieu du naufrage du bateau pour éviter que le reste de la cargaison ne disparaisse également. Les dispositions nécessaires ont été aussi prises pour permettre de récupérer toutes ces armes et de les mettre en lieu sûr.

Pour rappel, le Sea Soul 1 avait à son bord 40 containers de fusils et de munitions destinés au Mali et qui devaient transiter par le Sénégal. Le ressortissant malien, destinataire de la marchandise, l’avait présenté comme produits destinés à la chasse au gibier. Ce qui fait dire à nos confrères qu’avec 30 millions de cartouches, il faudrait croire que le bonhomme avait l’intention d’en finir avec le peu de faune sauvage que contient encore l’écosystème malien.

1 COMMENTAIRE
  • Bour

    Voillà ce que je dis passons aux choses sérieuses au lieu de ne parler quasiment que de politique.Si toute fois ces containers ne feront pas surface je demanderais la démission purement et simplement de toutes nos autorités compétentes .Du n’importe quoi:

Publiez un commentaire