Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Destruction des centres d’état-civil : “L’Etat va reconstituer et numériser”, Oumar Gueye

Venu présider la rencontre de la coalition Benno Bokk Yaakaar de Rufisque, le ministre Oumar Guèye, coordonnateur de la structure, a condamné le saccage de ce qu’il appelle la mémoire des collectivités à travers le pays.

” Je pense qu’il faut d’abord condamner avec la dernière énergie le saccage des lieux publics et privés de manière générale. Pas seulement les centres d’Etat-civil, mais je pense qu’il faut être insensé pour s’attaquer à des centres d’Etat-civil. Le centre d’Eta civil, c’est la mémoire qui permet de connaitre les populations dans les localités et au niveau de tout le Sénégal. C’est là-bas que nous pouvons avoir nos papiers d’extrait de naissance, de nous enregistrer et d’avoir nos passeports, cartes d’identité entre autres”.

Après les forfaits et les dégâts causés, Oumar Guèye annonce l’accompagnement de l’Etat pour la reconstruction, et souligne que la numérisation permettra de résoudre définitivement ces questions. Déjà, un projet est très avancé sur ce plan avec le soutien de l’Union européenne. D’ailleurs, le financement est déjà bouclé, ” le gouvernement prendra les dispositions nécessaires pour la reconstitution de ce qui peut l’être, en relation avec les maires. Pour les mairies qui ont eu ces problèmes, nous allons les encadrer et faire tout notre possible pour une remise en place de ces Etats-civils. Et cela pose aujourd’hui la problématique de la numérisation et de la digitalisation. Un dossier sur lequel, sur instruction du Président Macky Sall, nous travaillons. Nous avons déjà un financement de 18 milliards avec l’UE et nous allons nous y atteler”, a-t-il révélé.

Par ailleurs, le ministre s’est dit rassuré par les condamnations qui ont fusée de tous les bords politiques avant de mettre ces casses en relation avec le contexte de tensions qu’il considère comme une parenthèse à vite refermer. ” Il faut le placer dans un contexte général qu’il y a eu lieu et le condamner. Ce que toutes les personnes éprises de paix ont eu à faire. Je pense qu’aujourd’hui, les populations prennent conscience que ce qui s’était passé était une chose anormale, une parenthèse ouverte qui est à refermer très rapidement “, a-t-il dit.

Le ministre a promis des poursuites contre les auteurs de ces actes s’ils sont identifiés.

1 Whatsapp
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    2:28 - 11/05/2021

    Interrogé sur ses relations avec Pastef : Le Journaliste de Walf gardé à vue -Audio

    Whatsapp
    0:41 - 11/05/2021

    Keur Massar : Un motard heurte un véhicule 4X4 et meurt sur le coup

    Whatsapp
    23:59 - 10/05/2021

    Turquie : Champion de D2, Adana Demirspor de Joher Khadim Rassoul revient en Süper Lig, 26 ans après

    Whatsapp
    23:40 - 10/05/2021

    PSG – David Ginola: Neymar “ne peut rien gagner” sans Mbappé

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp