BRVM-10 174,36 -0,38 BRVM-C 181,59 -0,10 Dernière mise à jour : Vendredi, 19 octobre, 2018 - 20:15

BOA SN

0,00

SONATEL

-0,03

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 27° clear-night
Annonces

Deschamps : “Avec Dugarry, ça ne serait même pas bonjour, bonsoir”…

Deschamps, Football, france

Didier Deschamps sacré champion du monde, s’est longuement confié dans une interview accordée au Parisien ce vendredi. Aucun sujet n’a été éludé, du cas Christophe Dugarry à celui d’Adrien Rabiot.

Quand Didier Deschamps prend la parole, c’est tout le monde du football français qui écoute. Sacré champion du monde dimanche, vingt ans après l’avoir déjà fait en tant que capitaine, le sélectionneur de l’équipe de France a accordé ce vendredi un long entretien quotidien sportif Parisien. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’y confie comme rarement.

Dans cette longue interview, le sélectionneur des Bleus est revenu sur sa relation avec ses anciens coéquipiers de 98. S’il a notamment expliqué que Zinedine Zidane lui avait envoyé plusieurs messages et que d’autres étaient même rentrés dans le vestiaire le soir de la finale (Blanc, Desailly…), il a taclé sèchement Christophe Dugarry, qui n’avait pas apprécié sa gestion du cas Benzema.

Il ne faut pas exagérer quand même. Quand on franchit la ligne et qu’il n’y a pas un minimum de respect sur le plan humain… Ce n’est pas fini uniquement avec lui. Dugarry ose dire que je prends la France en otage (à propos de la non-sélection de Karim Benzema, NDLR). Cela dépasse l’entendement. Il dit ce qu’il veut, il a son émission“, lui répond Deschamps. Avant d’en remettre une couche.

On a vécu des choses ensemble donc je sais qu’en termes d’état d’esprit, sincèrement, j’ai vu beaucoup mieux. Mais bon, ce n’est pas grave. J’ai bientôt 50 ans et je ne fais plus semblant. Je vois avec grand plaisir la majorité des joueurs (…) Si on devait se voir avec Duga, ça ne serait même pas bonjour, bonsoir. Chacun sa route, chacun son chemin. C’est clair“, conclut-il.

Le sélectionneur de la France est également revenu sur le cas d’Adrien Rabiot, qui a pris sa retraite en selection apres avoir été non retenu de la liste des 23 joueurs sélectionnés par Deschamps pour la Russie 2018.

Je ne dis pas non pour paraître catégorique. Mais ce qui m’a profondément déçu, c’est qu’il puisse avoir une telle attitude par rapport à ce que représente ce maillot. Même si je lui accorde le fait que ce n’est peut-être pas le seul responsable. S’il s’excuse ? C’est à lui de voir. Il fait partie d’une génération qui a beaucoup de mal à s’excuser, c’est comme ça (…) Je ne vais pas faire un cas particulier“, a assuré Deschamps.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • Birame Ndoye
    22 juillet 2018 8 h 47 min

    BRAVO DIDIER. VOUS AVEZ RÉPONDU À VOS DÉTRACTEURS EN REMPORTANT LE TROPHÉE LE PLUS PRESTIGIEUX DANS LE MONDE DU FOOTBALL.
    EN TANT QUE JOUEUR ET EN TANT QU’ENTRAÎNEUR.
    MÊME SI VOUS N’ÊTES NI MESSI NI RONALDO, VOUS AVEZ TOUT GAGNÉ. COUPES, CHAMPIONNAT ,LIGUE DES CHAMPIONS, CHAMPIONNAT D’EUROPE DES NATIONS ET COUPE DU MONDE EN TANT QUE JOUEUR ET AUJOURD’HUI EN TANT QU’ENTRAÎNEUR. CHAPEAU.
    SEULS ZAGALO BECKENBAUER ET TOI AVEZ RÉUSSI CET EXPLOIT IMMENSE.
    VOUS ÊTES ENTRÉS DANS L’HISTOIRE ET DÉSORMAIS VOUS ÊTES UNE LÉGENDE VIVANTE.
    N’EN DÉPLAISE À VOS DÉTRACTEURS.
    BRAVO MONSIEUR DESCHAMPS.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *