Des experts de la santé de l’Onu affirment que la viande, le bacon et les saucisses traités causent le cancer

Des experts de la santé de l’Onu affirment que la viande, le bacon et les saucisses traités causent le cancer

New York, Etats-unis (PANA) – Manger plus souvent de la viande rouge, surtout la viande et le bacon traités, est susceptible de causer le cancer, ont mis en garde lundi les experts de la santé de l’Onu.

Un rapport de l’Agence internationale de recherche sur le cancer (Airc) de l’Organisation mondiale de la Santé (Oms) ) publié à Genève, en Suisse, a déclaré que les tranches de jambon, les saucisses et la viande en conserve sont fortement cancérogènes.

La PANA à New York relève qu’un communiqué sur le rapport a indiqué que 22 experts de 10 pays, qui ont effectué les recherches, ont conclu que la consommation de 50 grammes de viande traitée chaque jour augmente le risque de cancer de 18 pour cent.

Le rapport a souligné que les conclusions d’Airc interviennent après que ses experts ont considéré plus de 800 études explorant un lien entre la viande rouge traitée et le cancer.

 » Les tranches de jambon, les saucisses, les produits durcis et séchés, les experts d’Airc les ont été déclarés cancérigènes pour l’homme par les experts d’Airc; chaque portion quotidienne de 50 grammes augmente le risque de cancer de près de 20 pour cent « , a-t-il déclaré.

Le communiqué souligne que « la viande rouge, (bœuf, porc et agneau), est probablement cancérigène pour l’homme, le plus souvent en liaison avec le cancer colo-rectal ».

L’étude menée sous la direction de l’Onu a également confirmé un lien entre la viande rouge et le cancer du pancréas et de la prostate, et l’Airc a relevé que, compte tenu du grand nombre de personnes qui consomment de la viande traitée, ses conclusions sont une préoccupation de santé publique valide.

Le communiqué a cité le directeur d’Airc, Dr Christopher Wild, déclarant que les résultats soutiennent les recommandations pour les gens à limiter leur consommation de viande.

Mais il a aussi indiqué que la viande rouge a une «valeur nutritionnelle», et que les gouvernements seront en mesure d’utiliser les conclusions d’Airc pour équilibrer ce qu’il a appelé les «risques et avantages» de manger de la viande rouge et traitée.

Source: Afrique360.com

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire