PUBLICITÉ
sy mbengue - Départ du Dg d'Ipres: Les retraités contents mais s'attaquent à la méthode

Départ du Dg d’Ipres: Les retraités contents mais s’attaquent à la méthode

La Fédération nationale des retraités de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) a salué la décision du Président de la République, Macky Sall d’acter le départ de leur désormais ex directeur Mamadou Sy Mbengue à la tête de l’entreprise. Mais elle n’apprécie pas le modus operandi.

C’est une décision qui semble venir à point nommé. Seulement, les retraités n’attendaient pas qu’une telle mesure soit prise à partir du Conseil des ministres. « On avait engagé une bataille ferme pour le départ de Mamadou Sy Mbengue. Mais je suis confus. Parce que je ne crois pas que c’est du ressort du Conseil des ministres pour débarquer Mamadou Sy Mbengue. Son départ dépend du Conseil d’administration. Il y a une réunion que le Conseil a convoqué demain – jeudi – pour le notifier. Je ne comprend pas comment se fait-il que le Conseil des ministres le débarque. Cela me fait plaisir certes, mais ce n’est pas la procédure« , a déclaré sur Rfm Mamadou Dia Fall.

Ipres

Les travailleurs de l’Ipres ont fait beaucoup de bruit dernièrement concernant la gestion de la boite qui serait mauvaise. N’importe qui ne peut plus redresser l’entreprise, a fait savoir M. Fall. Selon ce retraité, le redressement de la société doit précéder à la nomination d’un nouveau directeur général. « La boite souffre de plusieurs problèmes. Qui n’est pas un grand technicien de la maison ne peut pas la redresser« , lâche-t-il.

Mamadou Sy Mbengue

Le désormais ex directeur général de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) a été nommé en Conseil des ministres de ce mercredi 2 septembre, nouveau patron de la  Sn Hlm. Ce, en remplacement à Mamadou Kassé devenu Dg de Sicap suppléant Ibrahima Sall. C’est Amadou Lamine Dieng, ex Dg Anpej qui arrive à la tête de  l’Ipress.

Dg Ipres
Annonces

Un commentaire

Marieme Taha

Sen khol yi Dina dag d’à nguen xamni Mamadou sy mbengue dou sen morom

Publier un commentaire