PUBLICITÉ

Déclaration patrimoine : “Macky ne s’est toujours pas conformé” (A. Mbaye)

Depuis 2001, la déclaration de patrimoine est une obligation légale inscrite dans la Constitution du Sénégal. Cet exercice est censé apporter plus de transparence dans la gestion publique.

     Le patrimoine de Macky Sall en 2012

Le président Macky Sall l’avait fait en 2012 dès son accession à la magistrature suprême. Les biens du chef de l’État, élu le 25 mars face à Abdoulaye Wade, comprenaient à cet effet une villa de 699 mètres carrés d’une valeur de 350 millions de F CFA (533 000 euros) et un terrain de plus de 2 000 mètres carrés (200 millions de F CFA soit 304 000 euros) dans un quartier chic de Dakar.

Macky Sall est également propriétaire d’un appartement de 300 mètres carrés à Houston aux États-Unis, évalué à 220 000 dollars (169 000 euros) et qui fait l’objet d’un remboursement bancaire en cours jusqu’en 2017. D’autres villas et terrains au Sénégal ainsi que des parts dans deux sociétés immobilières et de consultants figurent sur la liste publiée au Journal Officiel.

     Comme 2012, le président Sall doit encore rendre public son patrimoin

Maintenant, conformément à la constitution, selon Abdoul Mbaye, le président Macky Sall, comme il l’avait fait en 2012 doit, après sa réélection présenter encore aux Sénégal sa fortune pour ceux-ci puissent savoir ce qu’il a eu comme biens de plus depuis son arrivée au pouvoir.

“Macky SALL , ne s’est toujours pas conformé à l’exigence posée par notre Constitution, à savoir procéder immédiatement après son élection à la déclaration de son patrimoine. Il est déjà en gros retard: pourquoi? Et surtout qu’il respecte la loi ( ce qu’il n’avait pas fait en 2012) en précisant tous ses comptes bancaires courants ou d’épargne, livrets, espèces, comptes courants de société et leurs soldes réels où qu’ils puissent être ouverts ou détenus. Sans oublier bien entendu les « bons de caisses anonymes ». Surtout pas de place à la ruse habituelle: c’est une déclaration de patrimoine qui est exigée et non une déclaration de biens selon l’article 37 de notre Constitution”, dixit le président du parti Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT), Abdoul Mbaye.

Réélu président de la République, Macky Sall devra, une nouvelle fois, se soumettre à l’exigence de déclarer son patrimoine, conformément à la constitution. Celle-ci prévoit, en effet, en son article 37 alinéa 3 que : “Le président de la République nouvellement élu fait une déclaration écrite de patrimoine déposée au Conseil constitutionnel qui la rend publique”.

     Une déclaration de patrimoine qui intéresse tout le pays

En 2012, la déclaration de patrimoine du président Macky Sall avait défrayé la chronique. Il avait même transcendé les frontières du Sénégal et avait été relatée par bien des organes de presse étrangers. Depuis lors, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Réélu président de la République, le Sénégal s’impatiente de voir Macky Sall se soumettre à la même obligation.

232
Annonces
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
  • Kara 0:01 - 14/07/2020 Serigne Modou Kara adopte un nouveau LooK(photos)
  • newp 23:51 - 13/07/2020 Coronavirus : La ville de New York affiche zéro décès pour la première fois depuis la pandémie
  • demba ba 23:49 - 13/07/2020 Turquie – Super Lig: 13e but de Demba Bâ avec Basaksehir, Regardez! (Vidéo)
  • pape gueye 23:21 - 13/07/2020 OM : “Pape Guèye a une certaine maturité et un leadership”, dixit Bouna Sarr