Crise politique au Kenya : Le président William Ruto limoge la quasi-totalité du gouvernement

Crise politique au Kenya : Le président William Ruto limoge la quasi-totalité du gouvernement

Le président kényan William Ruto a annoncé ce jeudi le limogeage de presque tout son gouvernement, à l’exception du vice-président et du chef de la diplomatie, deux semaines après une vague de contestation meurtrière contre son administration.

« Après avoir écouté le peuple kényan et effectué une évaluation globale de la performance de mon cabinet, ses réalisations et ses défis, j’ai décidé de limoger avec effet immédiat tous les membres du gouvernement », a déclaré William Ruto lors d’une conférence de presse à State House, le palais présidentiel, selon plusieurs médias étrangers.

Seuls le chef de la diplomatie et le vice-président conservent leurs postes, a précisé le président kényan.

Depuis la première manifestation le 18 juin contre le projet de budget du gouvernement, qui prévoyait l’instauration de nouvelles taxes, 39 personnes ont perdu la vie, selon la Commission nationale des droits humains du Kenya (KNHCR).

Cette vague de contestation meurtrière s’est transformée en un mouvement national de défiance contre le gouvernement en place.

0 COMMENTAIRES
Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *