PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
bosco - CPI: 30 ans de prison pour l'ex milicien congolais Bosco Ntaganda

CPI: 30 ans de prison pour l’ex milicien congolais Bosco Ntaganda

L’ex milicien congolais, Ntaganda Bosco a été condamné ce jeudi 7 novembre, à 30 ans de prison par la Cour pénale internationale (CPI). Il est reconnu coupable de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre le 8 juillet 2019.

Fin de parcours sanglant pour Ntaganda Bosco. L’ex-chef militaire de la branche armée de l’Union des patriotes congolais (UPC) croupit dorénavant à l’hôtel zéro étoile. Attaques contre les civils, meurtres, viols, esclavage sexuel, persécution, déportation et pillage, entre autres crimes qualifiés de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre ont commis sous ses ordres et lui valent cette lourde peine.

Terminator

Surnommé « Terminator » – en raison de sa cruauté – , Bosco Ntaganda a participé à des crimes en tuant notamment l’abbé Boniface Bwanalonga, un prêtre reconnu dans la communauté Lendu.

Plus de 70 meurtres

Selon un correspondant de France 24 à la Haye (Stéphanie Maupas), plus de 70 meurtres sont prouvés lors du procès. Mais rapporte-t-il, les juges ont précisé que l’UPC, milice à laquelle appartenait  Bosco Ntaganda, était responsable d’un nombre incalculable de victimes dans cette guerre.

Bosco Ntaganda
Annonces

(2) commentaires

Alioune Toure

C,est catastrophique que cette juridiction soit mise en place que pour des condamner des africains,bien qu,ils soient d,éternels barbares.

Deug Rk Moo Moudjé

Je vois que des africains au cpi. Les soldats americains qui tuent les innocents afghans?george bush qui avait creé une guerre

Publier un commentaire