PUBLICITÉ

Cour des comptes: « On ne parlera plus de retard », selon Mamadou Faye

La publication des rapports 2015, 2016, 2017  de la Cour des comptes a soulevé une vive polémique au niveau de l’opinion publique. Lors d’une rencontre avec la presse ce week-end, le premier président de cette cour, Mamadou Faye a tenu à mettre les points sur les i.

« La Cour des comptes est très efficace »

Mamadou Faye se veut clair : « La Cour des comptes est très efficace, malgré l’effectif que nous avons, nous sommes sept magistrats ». Pour lui, la cour qu’il dirige « est insensible à la clameur publique et politique dans l’exercice de ses fonctions ».

Les retards

Le premier président de la cour des comptes s’est également prononcé sur le retard de la publication des rapports. Le magistrat estime que « ces retards notés dans la publication des rapports sont dus seulement à des facteurs internes, relatifs notamment à un effectif réduit de magistrats ».

Sept nouveaux magistrats

Pour palier ce manquement sept nouveaux magistrats ont été recrutés à la suite d’un concours très sélectif. Ainsi pour les rapports de l’année 2018 et 2019, la Cour annonce leur publication pour le mois d’octobre 2020.

« Beaucoup de choses vont changer »

« Beaucoup de choses vont changer surtout dans les autorisations budgétaires. On ne parlera plus de retard. Nous avons pris des dispositions fermes pour qu’il n’y ait plus de retard » annonce  Mamadou Faye.

Cour Des Comptes Mamadou Faye
Annonces

(2) commentaires

Tex

Doul rek. Tstn

Amar

je pense que la cour devrait sortir chaque annee un rapport au lieu de cumuler car il ya des doutes sur la sincérité du document. il y a de forts relents politiques avec des agendas caches

Publier un commentaire