Cour d’appel : Refus de libération provisoire pour Bassirou Diomaye Faye

La Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar a rejeté, ce jeudi, la demande de libération provisoire de Bassirou Diomaye Faye, le numéro 2 du parti Pastef. Faye, qui avait été arrêté devant la Direction générale des impôts et domaines (Dgid), reste en détention suite à cette décision.

Bassirou Diomaye Faye avait été interpellé par la Division des investigations criminelles (DIC) et inculpé le 18 avril pour plusieurs chefs d’accusation, notamment « actes de natures à compromettre la paix publique », « outrage à magistrat », et « diffamation à l’encontre d’un corps constitué ». Cette arrestation a eu lieu devant les bureaux de la Direction générale des impôts et domaines.

La défense de Faye, représentée par son avocat, avait déposé une requête pour sa libération provisoire. Cependant, cette demande a été refusée par le juge, conduisant à une requête en appel devant la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar.

Par ailleurs, un réquisitoire supplétif du parquet a mené à une ordonnance du Doyen des juges, qui a décidé de joindre les procédures contre Faye à celles suivies contre le leader de Pastef Ousmane Sonko, le plaçant ainsi sous les mêmes accusations.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire