COP25 : L’Humanité doit arrêter de faire la «guerre» à la planète

Catastrophes climatiques meurtrières, sécurité alimentaire précaire, hausse du niveau de la mer : «Nous devons mettre fin à notre guerre» contre la planète qui «rend coup pour coup», a plaidé dimanche Antonio Guterres, à la veille de l’ouverture de la CP25 à Madrid, dénonçant des engagements «totalement insuffisants» contre le réchauffement.

Combatif, le secrétaire général des Nations unies a dressé un tableau bien sombre de l’avenir de l’Humanité, confrontée à une «crise climatique».

«Le point de non-retour n’est plus loin à l’horizon, il est en vue et se rapproche de nous à toute vitesse», a-t-il déclaré.

Et les hommes en sont responsables, en particulier en raison de l’exploitation des énergies fossiles, à l’origine de la plus grande part des émissions de gaz à effet de serre.

«Nous devons tout simplement arrêter de creuser et de forer», a insisté M. Guterres. «Depuis des décennies, l’espèce humaine est en guerre contre la planète et la planète rend coup pour coup. Nous devons mettre fin à notre guerre contre la nature».

Malgré ce constat qui relaie l’alerte rouge lancée à plusieurs reprises ces derniers mois par les scientifiques, le secrétaire général de l’ONU a assuré ne pas perdre «espoir» de respecter les objectifs de l’accord de Paris de limiter le réchauffement à +2°C, voire +1,5°C par rapport à l’ère pré-industrielle.

Mais l’espoir diminue, comme l’a souligné cette semaine le Programme de l’ONU pour l’environnement. Selon son rapport annuel, pour rester sous +1,5°C, il faudrait réduire les émissions de CO2 de 7,6 % par an, chaque année dès l’an prochain et jusqu’à 2030. Alors qu’il n’y a aucun signe qu’elles commencent à baisser.

Malgré la mobilisation des citoyens, des villes, des entreprises, «ce qui manque toujours, c’est la volonté politique», a dénoncé M. Guterres, insistant sur la nécessité d’arrêter les subventions aux énergies fossiles et les constructions de centrales à charbon.

Dans son viseur principalement, les pays les plus émetteurs de CO2, «qui ne font pas leur part»: «sans eux, notre objectif n’est pas atteignable».

78
Annonces

Publier un commentaire

PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
  • maxresdefault 11:41 - 07/07/2020 “Il n’existe pas dans les statuts du l’Apr, une commission de discipline”, M. Diakhaté
  • Video thumbnail for youtube video esnkqke90wg
    11:34 - 07/07/2020 Ndoye Bane : “Koma takk sa doom aldiana nga dieum.. Poté bala makay takk damay…”
  • Mohamed Samb 11:32 - 07/07/2020 Mohamed Samb : “De grâce, épargnez la Première Dame d’insultes dans les réseaux sociaux…”
  • Gambie 11:27 - 07/07/2020 Covid-19 : Décès d’un infirmier en Gambie