PUBLICITÉ
keita - (Contribution) : Encore une Coalition

(Contribution) : Encore une Coalition

L’échiquier politique sénégalais vient de voir une nouvelle coalition de partis politiques. Mais cela ne surprend guère les acteurs avisés de la vie politique du pays. La raison principale de cette nouvelle création résulte de la situation politique actuelle avec la réconciliation entre le président Macky Sall et son prédécesseur le président ABDOULAYE WADE.

L’opposition a été prise de cours par cette configuration qui, remet en cause toutes les stratagèmes mises en place par des loosers pour perturber le président Macky SALL dans sa quête d’un Sénégal de  paix et de prospérité. Cette opposition ne se lasse jamais dans les tentatives qui visent à mettre le pays dans une situation de tension politique, qui échouent les unes après les autres.
Lors de l’élection présidentielle de 2019, le Sénégal a vu toute sorte de coalitions qui n’avaient pour but que de faire chuter le président sortant.

La logique voudrait que ces entités restent et
demeurent. Le président Macky SALL dans sa quête de gestion inclusive des affaires de l’Etat, s’est lancé dans la dynamique d’un vaste rassemblement autour du Sénégal avec toutes les forces vives de la Nation à travers un dialogue national. D’éminentes personnalités de l’Etat qui avaient pris leurs retraites se sont levées pour accompagner cette belle initiative Républicaine du chef de l’Etat. Personne ne peut nier la probité morale de FAMARA SAGNA et du Général NIANG.

Une partie de l’opposition a manœuvré pour faire échouer ce dialogue. L’engagement du Président Macky Sall d’appliquer les recommandations qui sortiraient de ce dialogue, devait amener ces opposants à se joindre à cet appel historique. Le coup de grâce porté à cette opposition est la réconciliation entre le père et le fils Abdoulaye WADE et Macky SALL. Cette retrouvaille a fait perdre le nord à cette opposition qui a été pris au dépourvu car elle voulait utiliser WADE comme arme de guerre contre MACKY.

Le défilé chez Me WADE des ténors de l’opposition a cessé depuis que cette paix a été scellée devant le vénéré Khalife Serigne Mountakha MBACKE lors de l’inauguration de la mosquée Massalikoul Jinaan. Last but no least deux jours après c’est Khalifa SALL qui sort de prison des suites d’une grâce présidentielle. A nouveau, le président prouve à ses détracteurs qu’il est plus outillé en la matière.

Mais c’est une suite logique dans sa politique d’apaisement du climat social. Dans cette affaire il a été constant parce qu’il a toujours dit qu’on doit laisser la justice faire son travail jusqu’à terme. Cette sortie de prison de Khalifa, a mis à nu l’hypocrisie des anciens souteneurs de l’ex maire de Dakar.

La recomposition politique de l’opposition devient alors inévitable. Après tous ces revers, l’opposition est devenue comme du sang coagulée, elle n’a plus envie d’aller vers les populations qui lui ont tourné le dos, depuis belle lurette, à cause de la confiance absolue qu’elles ont noué avec le président MackY SALL.

Salihou Keita
APR Dakar Plateau

Macky Politique
Annonces

(3) commentaires

Bandiougou

Quelle grande gueule celui là

Non Sense

Donc l opposition doit rester les bras croisés et laisser le president derouler mdr nn senegal beaucoup de con

Ali Samb

Le président Macky Sall a toujours le soutien du peuples sénégalais

Publier un commentaire