PROGRAMME DE LA COUPE DU MONDE 2018 EN RUSSIE

STADE DE KALININGRAD, KALININGRAD

22 juin 2018, 18:00

VOLGOGRAD ARENA, VOLGOGRAD

22 juin 2018, 15:00

STADE DE SAINT-PÉTERSBOURG, SAINT-PÉTERSBOURG

22 juin 2018, 12:00

STADE DU SPARTAK, MOSCOU

23 juin 2018, 12:00

ROSTOV ARENA, ROSTOV-SUR-LE-DON

23 juin 2018, 15:00

STADE FICHT, SOTCHI

23 juin 2018, 18:00

Annonces
» » » » » » Construction anarchique – Sicap-Karack: Les...

Construction anarchique – Sicap-Karack: Les habitants accusent le fils d’un ancien Dg de la Sicap…

Les habitants de Sicap-Karack sont dans le désarroi. La cause, un parking vendu « illégalement », selon les habitants, à un promoteur, fils de Papa Amath Dieng, ancien Directeur de la Sicap, ancien secrétaire permanent du Parti socialiste (PS). La famille Fall qui habite la maison d’à côté avait voulu, selon ces derniers, acheter le terrain, avant de se voir refuser l’achat par la Sicap. Ils faisaient face à la presse, ce matin.

« Les habitants du quartier ne sont pas d’accord avec cette construction parce que c’est un parking. Il est en train de forcer la construction. Les rues sont étroites, personne n’a où garer son vehicule, nos enfants ont des problèmes, il n’ont plus d’espace pour jouer. C’est comme si on donnait à un aveugle une voiture, parce que le conducteur n’a aucun angle de vue. Et tout le temps c’est la bagarre entre conducteurs« , regrette Dieynaba Mbaye, habitante du quartier.

Qui a vendu le terrain au promoteur? Aucun habitant ne saurait y répondre. Des plaintes ont été déposées par ces derniers qui accusent la Sicap. Et selon les dires, le promoteur, un dénommé P Fall Dieng, aurait des contacts dans ladite société qui lui auraient vendu ce terrain, au moment où, il y a 15 ans, la famille Fall demandait à acheter ce terrain. « Il n’habite même pas le quartier« , dénonce Madame Mbaye qui interpelle les autorités sur les risques dont sont confrontés leurs enfants mais aussi les conducteurs qui n’ont aucune vue sur la rue d’à côté, pouvant causer des accidents. Ce, dans une cité vielle de plus de 50 ans.

La mairie qui a délivré l’autorisation de construire au sieur Mbaye, selon toujours les habitants du quartier, n’aurait même pas pris la peine de vérifier l’état des lieux. Et après avoir fait appel à un géomètre, ce dernier a confié que ce terrain n’a pas été numéroté du fait que c’est destiné à un parking. « On a contacté le maire Barthélémy Dias par correspondance, il nous a rétorqué que le promoteur a des papiers valables alors que la famille prioritaire se trouve être la famille Fall« , poursuit-elle.

Les jeunes sont décidés à en découdre avec tout maçon qui « osera venir poursuivre les travaux« . A cet effet, le chef de quartier, M. Biraïme Ben Amrane, enseignant à la retraite, appelle ces derniers à se calmer en attendant de « passer par voie légale« . Selon lui, les choses ne se règlent pas par la violence, mais plutôt par la diplomatie. « Nous sommes dans un pays de droit. Les problèmes ne se résolvent pas par la force. Il n’y a aucun problème sans solution à condition qu’on discute« , propose le chef de quartier.

Annonces

4 commentaires

  • Senegalais
    24 décembre 2017 16 h 24 min

    Ou sont les jeunes, ne laissez pas ca auf vieillards et aux femmes. Mais comme l a dit le Chef de Quartier, pas de violence

  • Cool
    24 décembre 2017 17 h 02 min

    Oh! Mon quartier way!
    Laissez pas faire. Surtout pas

  • Habitant damitie 3 vivant a new york
    24 décembre 2017 17 h 19 min

    Senegal pays de corrompus quoi.D’ou vient ce type pour faire le forcing dans un quartier ou il nhabite mm pas. Il faut surtout pas laisser ça. Sinon la prochaine fois ils vendront le terrain basket et autre. ça c du pur yabatè. Le chef de quartier apele a la non violence c vrai mais au sngl bo amoul fouleu..khekh sey droit niou diar sa kaw. Le debat doit commencer par larret des travaux dabord…ou sils continuent…la nuit vous cassez rek c simple….non au fokhoti…c de linjustice..et c valable partout au senegal…fokhoti ak diaye doler rek mo fa bari…promoteurs de merde…

  • joni
    24 décembre 2017 21 h 11 min

    Ça appartient au quartier pas à la sicap

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez nos applications mobiles et restez informé ! Téléchargez notre application Android Téléchargez notre application iPhone