Conférence des leaders de Bby : Des alliés montrent la voie à suivre pour la présidentielle de fèvrier 2024 

Le président de l’alliance pour la république (Apr) Macky Sall a reçu la conférence des leaders de Benno Bokk Yaakar ce lundi au Palais. Convié dans la rencontre, le secrétaire général du parti justice et développement ( Pjd) Cheikh Ibrahima Diallo a apprécié la démarche mais n’a pas manqué de faire des propositions pour améliorer la conduite à tenir pour une nette victoire au premier tour en 2024.

Union…

« Nous l’avons soutenu partout, seule l’unité de Benno Bokk Yaakar peut nous assurer une victoire en février 2024 face à l’opposition. Et celà, pour la réussir le président de la République doit prendre son bâton de pèlerin pour rappeler toutes les troupes à revenir à la maison en l’occurrence et à entrer dans les rangs » a souligné M. Diallo à sa sortie du palais de l’avenue Roume.

Plus de considèration…

Pour y parvenir, le guide religieux n’y va pas par quatre chemins. Il conseille au président Macky Sall de réserver plus d’égards et d’assistance aux autres leaders de parti politique, membres de Benno Bokk Yaakar. « Il n’y a pas que le PS et l’AFP dans la mouvance, mais d’autres formations mouillant quotidiennement le maillot, font de la massification avec leurs propres moyens ce qui ne peut pas continuer dans le contexte actuel où il faudra une veille permanente » a alerté le guide religieux de Médina Baye. 

Un K à résoudre 

Pour le cas spécifique de la région de Kaolack, le secrétaire général du Pjd dit ne pas comprendre le choix de Ndiaffate pour polariser le parainnage alors que l’électorat de la à lui seul peut faire basculer le vote. « Une analyse lucide des locales devait montrer clairement au président Macky Sall que les pôles urbaines sont les talons d’Achille de la coalition. Donc, s’il devait y avoir une correction et un leadership, ils devaient être portés par la commune de Kaolack sinon l’effritement va monter crescendo » a-t-il mis en garde.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire