« Cng des crocs-en-jambes », Par Alioune Ndao

« Cng des crocs-en-jambes », Par Alioune Ndao

Savez-vous quoi ? Il faut auditer le CNG de lutte de fond en comble. Je ne parle pas des sous qu’il gère, mais des retombées de leurs positions. Qu’est –ce – que ces messieurs-là, qui sont supposés ne rien gagner dans leur précarité qui dure depuis plus de 15 ans, obtiennent réellement de leur volontariat ( ?). Il y a beaucoup d’anguilles sous les roches que ces messieurs ont disposés sur l’évolution de la Lutte au Sénégal. J’en arrive à croire que leur volontariat cache des positions de prestige. La nourriture préférée des Sénégalais.

Voilà des gens, qui n’ont à leur actif, que les quatre appuis controversés même par les arbitres et les va et vient des lutteurs chez Ardo. Quinze ans que ces messieurs n’ont pu catégoriser les lutteurs par poids, ni organiser un championnat qui puisse désigner un « Roi des Arènes », la lutte étant sous la coupe réglée des promoteurs qui ont leur CLAF et autre tournois.
Il n y a aucune règle écrite dans le montage des combats que « Amateurs yi nio koy lathie ». Le dernier combat Bombardier – Modou Lo illustre ce désordre. Cette différence de poids énorme qui a choqué tout le monde, sauf ces messieurs du CNG , les Rapetous de promoteurs et les amateurs de sang et de brutalité.
Et voilà que ces honorables messieurs du CNG sont réveillés de leur longue hibernation par un combat, qui disent-ils, heurte leur conscience endormie : le combat Bombardier vs Rocky Balboa.

Le CNG réveillé en sursaut et « choqué » par l’annonce de ce choc, pond le communiqué que voici :
«Le Bureau est, par principe, opposé à la tenue de ce combat parce qu’il estime que n’importe qui ne peut pas se lever un beau jour, sans avoir fait ses preuves dans la discipline, pour défier les champions de la lutte du Sénégal. Ce n’est pas conforme à la réalité de la lutte qui veut qu’un athlète fasse ses preuves avant d’avoir l’opportunité de les croiser. Pour l’heure et en attendant de recevoir toutes les informations sur ce dossier, et pour être conforme aux réalités de la lutte, le Bureau envisage de s’opposer à l’organisation d’un tel combat.

Le CNG s’est peut-être réveillé dans un autre pays que le Sénégal pour nous sortir de telles inepties.
1 / Qui est champion au Sénégal ? Quels sont les critères de désignation d’un champion au Sénégal ? Le CNG a – t – il jamais comparé des palmarès de lutteurs dans sa longue carrière pour autoriser un combat ? La réalité de la lutte au Sénégal, est qu’un lutteur peut juste terrasser deux ou trois lutteurs et se retrouver devant le supposé Roi . Aladji Ngagne Diagne, la mémoire de la lutte Sénégalaise peut vous en citer autant en emporte le vent.
De qui se moque le CNG des « Weur ndombo » qui a donné à Pape (Rocky Balboa) Konaté sa licence de lutteur, tout en distillant en coulisses, que « wadji doum beur » ? « Wadji dou Mbeur, konn wa CNG yi, nio ko ko def «. Konn nak mbeur leu légui, il a le sésame.
En tous cas, c’est pas moi qui ai donné aussi sa carte au promoteur. Alors ?
Le CNG étant une Administration qui travaille sur la base de texte, peut-il , puisqu’il a osé, nous sortir des arguments aussi futiles, sur la base d’appréciations subjectives et saugrenues sans rapport avec les textes, nous dire sur quel texte, il s’est basé pour interdire ce combat ? Il y en a pas, ils ont dit, par principe. Depuis quand, les principes de ces messieurs peuvent faire foi ou sont au-dessus de la loi ? En quoi les préférences du couscous de Toucar de Alioune SARR par rapport à celui de Thiargny , ou que Thierno ait abandonné son bâton de berger pour un micro, nous regardent ?

Gayis ! Sachez raison garder, laissez l’argent des Suisses entrer dans ce pays, peut-être même que  »sounou alal bou fa donn nélaw la ».

Vous n’avez même pas le droit d’entendre les organisateurs lundi. Organisez-vous pour vous entendre entre membres du CNG pour taire vos raisons personnelles face aux textes.

Si Rocky n’est pas un « Mbeur », bayi lenn Bombardier woulli ko ba mou nooy, après mou empocher ses 150 millions. Gni sokhorou niou ?

NITT KOUDOUL DIOUM AMOUL !

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire