Cheikh Sarr: « En équipe nationale, je n’ai pas un contrat, je travaille et on me paie à la fin »

Cheikh Sarr fait le point

Après l’élimination des Lions du Sénégal de l’Afrobasket par les Aigles du Mali ce samedi, leur entraîneur, Cheikh Sarr cogite sur son avenir.

«En équipe nationale du Sénégal de basket, je suis là parce qu’on me l’a demandé. Je fais ce qu’on appelle une pige. Je n’ai pas un contrat à durée déterminée. Quand les gens ont besoin de moi, il m’appelle je travaille et on me paie à la fin. C’est différent d’un entraîneur qui est payé uniquement pour ça avec son programme et tout ce qui va avec, a confié Cheikh Sarr à igfm.

« C’est bien de faire la différence entre un entraîneur contractuel et un entraîneur qui fait une pige. Si le Cnbs a besoin de moi je reste, note M. Sarr, sinon je vais faire autre chose ».

Cheikh Sarr qui dit  être dans le basket depuis 25 ans, décline toute démission de sa part. « Je ne vais rendre le tablier. Maintenant le banc de l’équipe nationale ne m’appartient pas ».

 

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire