Cheikh Lô: « Je ne boxe pas dans la même catégorie que certains ‘mbalakhmen' »

Cheikh Lô n’a pas du tout apprécié le comportement de la presse nationale lors de la présentation de son dernier album, la semaine dernière. « Je suis allée vers les médias pour les inviter à ma conférence de presse. C’est un évènement qui me tenait à coeur, car pour le première fois ma maison de production  (Wagram music) a choisi de délocaliser, dans mon pays, la conférence de présentation  de mon album, pour me rendre hommage », a fait savoir Cheikh Lô dans les colonnes de l’observateur.

L’artiste regrette que les médias de son pays n’aient voulu l’accompagner dans cet évènement majeur qui  fait son bonheur. « Aucun média sénégalais ne peut dire qu’il ne connait pas Cheikh Lô et personne ne peut dire que ce que je fais n’est pas de la bonne musique. C’est regrettable que la presse de mon pays n’ait pas voulu partager mon bonheur. Je ne vais pas courir derrière la presse. », indique t-il.

L’interprète de « Doxandem » estime ne pas être pris au sérieux par la presse sénégalais. Et il tient à faire savoir qu’il n’est pas un musicien banal. D’ailleurs sa réussite au plan international le prouve.

« J’ai l’impression que la presse me prend pour quantité négligeable. (…) Je me considère comme le porte flambeau de la culture sénégalaise et de la musique contemporaine; Et puis, autant le dire une bonne fois pour toutes, je ne boxe pas dans la même catégorie que certains « mbalakhmen ». Je fais une autre sorte de musique et c’est ce qui motive l’intérêt des médias occidentaux. Je suis un talent confirmé  et ma musique est appréciée des mélomanes intellectuels », a indiqué Cheikh Lô dans l’Observateur.

1 COMMENTAIRE
  • crâne raser

    Arête cheikh tu ne sais rien et ta musique CEST du n’importe quoi juste des reprises transformé comme tu veux CEST déjà trop tard pour toi qui veux évoluer dans le monde de la musique qui te connais????????? En tous cas fessé de rêver et contente toi de t’amuser mais tu ne sera jamais un grand artiste car tu ne possède pas les capacités..merci pour ta compréhension……
    Et n’oubli pas que les journalistes surtout au Sénégal ne connaissent tien du tout ils se contentent de suivre tous la même chose comme des moutons et ils ne connaissent rien a la musique ils entendent la musique avec leurs Yeux comme tant de sénégalais……

Publiez un commentaire