Bineta Diallo Rfm : »Macky Sall Limouy def diay dolé la » (Video)

Bineta Diallo de la RFM se prononce sur les arrestations de Guy Marius Sagna et ses huit camarades qui manifestaient contre la hausse du prix de l’électricité et dont les clichés circulent sur les réseaux sociaux. Ils ont été interpellés vendredi, devant les grilles du palais de la République. A ce propos, la journaliste considère ces arrestations comme une sorte d’abus d’autorité et d’usage de la force publique à des fins politiciennes.

Ecoutez !

26 COMMENTAIRES
  • xuli beudes

    Boneta, xamoulo sa bop dé

  • Cheikh Amidou TOURE

    la crise d autorité installée par Wade est entrain de détruire ce pays. chacun dit et fait ce qu’il veut. C’est toujours un régime libéral qui est là. Heureusement que le Tout Puissant veille sur notre pays peuplé de croyants. Les say say constituent une minorité

  • PAP doudou

    Bineta a parfaitement raison, nous vivons une dictature camouflée en démocratie

  • matar

    Merci Binte vraiment tu a bien dit mais bon je suis très contente de écoute des San com toi par ce que daga d’où ro mbou no pou

  • ibrahima lo

    Esk il avait l autorisation de marcher on est dans une république bien organisée. Binta démal diangui journalisme mo guene ngua oumbi sa lamigne bi wax rek

  • Aminata wade

    Bien vrai que le Pdt SALL est un Libéral mais il est hors du commun baadoola niak koleuree sokhor Il mène le Pays tt droit au caho Il faut l arrêter et vite

  • LAYE

    nulle comme journaliste, c’est facile de critiquer comme ça, au Sénégal il est temps aux journalistes d’aller se perfectionner ils se déclarent tous analystes, ils ne connaissent rien de l’économie, ils ne parlent que de politique à longueur de journée.

  • Abdoulaye Sy

    Ha cette sournaliste avec compère cisse.Vous incarnez la nullite

  • Lamine Kamara

    Merci pour la rediffusion

  • Bedose ndiaye

    Tout le monde a le droit marcher. Allez aux USA on peut même marcher à la Maison Blanche. Ici au Sénégal c’est la merde et c’est tout.

    • GANGSTAPOLITICS

      L’on peut marcher aux Etats-unis.
      Mais si tu franchis le perimettre de securite tu es mort en une fraction de secondes.
      Si jamais tu tentes d’escalader les grilles de la maison blanche lá tu deviens une boule de chair humaine..
      Manifester ne veut pas dire jouer dans l’anarchie

    • Fofana

      In USA you have to get permits for that and you don’t  attack police  

  • Diabolique 297 Diabolique

    cette journaliste nulle comme ses pattes cache mal sa haine et son appartenance politique, c’est Macky qui a arrêté ces gens ? c’est lui qui condamne ? tu es trop bête vieille folle

  • GANGSTAPOLITICS

    Guy ,Sagna, mendy et Cie…
    Tous des anarchistes ils n’ont rien á voir avec l’activisme..
    Allez tenter de franchir les grilles de la maison blanche vous serez transformez en chair humaine.
    C’est une rebellion organisée qui n’a rien á voir avec l’activisme.
    #MFDC

  • mouns

    il est bien seul le pauvre!

  • rone

    Gangstapolitics qu’est ce que le mfdc viens cherché ici parque le mec est diola que,sa fais de lui un rebelle arrêté de mètre le feu dans l’huile n’importe quoi alors cela dis tt les diolas sont rebelle je t’apprécie mais la tu me déçois grave de par tes propos

  • syoum25@yaho.fr

    thiaga you magg yii oubbi seeni touniyi di wakh rek

  • Mamadou Moustapha Faye

    Ces avocats vont prendre votre argent et vous allez croupir en prison attention

  • ibou sene

    Et vous avez oublié les souteneurs de sale alioune qui avaient escaladé les grilles sans être inquiété !

  • Astou

    Il lui le laisser ce président tout est éphémère dans la vie un jour viendras il seras de l’autre côté tous policiers  procureurs et juges corrompus lui tourneront le dos comme ils l’ont fait avec wade legui rek inchala 

  • Mame

    Revoyez les vidéos du temps qu ‘elle était mise au frigo à RFM, elle menaçait de démissionner. Au Sénégal,
    pour être taxé de grand journaliste, il faut être arrogant ou critique envers le pouvoir. Désolé madame vous voyer tout faux

  • Alioune Toure

    Môme daye diafaniko pouvoir bi . Mais tapeteleu
    Koumou weteule ngua defeko Lou Bone . Mouye ragale.

  • okgo ciss

    Le gouvernements aime très bien l’arrêté Ousmane ngom ce leur intérêt parceque il nous force des chose vraiment pas intéressent je veux pas ce genre de politique

  • Baye Karim

    GUY MARIUS ADORE LES MÉDIAS, C POURQUOI IL SAUTE SUR N’ IMPORTE QUELLE OCCASION POUR FAIRE LE BUZZ…C DE LA PROVOCATION CAR LE PREFET LUI AVAIT REFUSÉ L’ AUTORISATION DE MARCHER VERS LE PALAIS… MAIS QUAND  » BUZZ, TU NOUS TIENS !  » C TROP FORT, ON NE RECULE PLUS… CE NE DONT PAS LES MOINS DE 3000 F D’ AUGMENTATION SUR UNE FACTURE DE 30 000 F QUI FONT BOUGER GUY MARIUS, NON C LE DESIR ABSOLU DE PARAÎTRE, DE FAIRE LES CHOUX GRAS DE LA PRESSE ET DES RÉSEAUX SOCIAUX QUI MOTIVENT CES RÉVOLUTIONNAIRES 2.0 QUI COMMENCENT À SE PLEURER UNE FOIS DANS LA MÊME CAGE QUE LE DÉTENU LAMBDA…

  • mame cisse

    Yom mii kou khamadi ng bo moytou oul ba boom leegui nga ame agnou kou rew.

  • Cheikh Sylla

    /0-=-=-0-=-=-0/
    Le 19 Mars 2000 Me. Abdoulaye Wade, élu Président de la République Sénégalaise. Le 29 Mars 2012, Macky Sall élu, le remplace.
    Les exigences, les politiques de développements participatifs actés par Me. Abdoulaye Wade dans un pays (le Sénégal), qu’il a hérité des socialistes (Abdou Diouf), où plus de la moitié de la population, vivait sous le seuil de la pauvreté avant son accession aux pouvoirs.
    Il s’est accommodé puis investi avec intelligence à tel enseigne que ses hommes se lièrent dans les convivialités, courtoises, pour éviter d’être révolutionnaires, ce qui lui valent une grande notoriété populaire auprès des déshérités et d’une classe moyenne appauvrie par le gouvernement d’Abdou Diouf.
    Il (Me. Wade) ne pense pas beaucoup aux maux, aux agressions physiques sentimentales, morales, politiques et pénales que lui administraient Abdou Diouf et ses collaborateurs qui nourrissaient une haine viscérale à sa personne, son entourage direct et son parti.
    Devenu président il a tout pardonné et lâchait du lest comme tout bon, Démocrate.
    Avec sa bonne doigtée de réaliser ses rêves très grandioses et ambitieux M. Wade a bénéficié de l’estime et de la considération du peuple jusqu’à présent.
    Maître Abdoulaye Wade est le Salihu ou le Messie en Politique pour le Sénégal, dans l’Afrique et Ailleurs.
    Seul, Me. Abdoulaye Wade Président de la République Sénégalaise de 2000 à 2012 avait dit NON aux APE, aux dictats Français et certains pays Européens pour implanter une politique économique « « Gagnant – Gagnant » ».

    Ce qui lui a valu une guerre très farouche commanditée par ces Européens avec une diabolisation sans commune mesure et des financements machiavéliques clandestins de certains Etats Etrangers, des partis et mouvements politiques, des Lamine Diack, Boloré et consorts qui bavaient de colères et façonnaient pour le combattre et le faire quitter de la tête de l’État du Sénégal.
    Il fait face à Macky Sall le goulag, qui incarne une principauté vassale, pour faire des Sénégalais des peuples vassaux tributaires du Gouvernement de la France et certains pays Européens.
    C’est grave, c’est vraiment très grave et très dommage pour nous cultivateurs, pasteurs, éleveurs, pêcheurs et tâcherons. Nous sommes oppressés pauvres.

    Chers Africains réveillons nous et disons NON à cette domination perpétuelle. Ensemble refusons.
    Qui ose gagne!!!!! On gagnera In Cha Allah.
    DIEU EST GRAND. On s’en remet à LUI (DIEU). IL (DIEU) est avec nous.

    Pour le cas de M. Karim Meïssa Wade, il est le providentiel.
    Il est peu bavard. Il ne mâche pourtant pas ses mots pour dénoncer la corruption de certaine classe politique, juridique et administrative après 2012, la deuxième alternance, assortie une crise des valeurs dans une certaine société Sénégalaise.
    Il faut cesser sans délai, l’idéologie alimentaire appliquée et fournie par l’Etat pour engraisser le gouvernement de Macky en Chef du système.
    M. Karim Meïssa Wade est connu pour la vie simple, l’endurance, le légaliste très sobre, intègre, le courtois, digne de confiance, pétri des valeurs cardinales qu’il a incarnées, menées dans le pays et dans la prison avant, pendant et après sa condamnation arbitraire, assortie de sa déportation en exile au Qatar pays Asiatique des Arabes.
    Cet homme parfait en l’occurrence M. Karim Wade, au parcours peu commun, « « Machaallah » » souffre toutefois d’un manque de liberté et d’une diabolisation de la part du Gouvernement de Macky Sall du Sénégal, de certains de ses compatriotes, des influences éminentes de l’étranger (les Européens).
    Il vit avec un seul objectif qui est de faire du Sénégal le premier pays Africains industrialisé et développé.
    Depuis la fin de ses études Universitaires très honorables, mettre le pays aux pas et aux rangs du peloton de tête des développés du continent, est l’ultime combat de ses rêves.
    Il (M. Karim Meïssa Wade), est le seul à pouvoir conduire dans les moments où nous sommes le Sénégal dans la grappe de convergence des premiers pays développés de l’Afrique.
    Nous ferons tous et l’accompagnerons pour cette réalisation.

Publiez un commentaire