Baïla Wane, ancien DG de la LONASE : « Je ne dois rien à Abdoulaye Wade ; j’ai perdu ma jeunesse à le défendre, qu’est-ce que j’ai gagné en retour ? La prison »

L’ancien directeur général de la Loterie Nationale Sénégalaise (LONASE), Baïla Wane était l’invité du Grand Oral de ce samedi 24 Mai 2014. Interrogé par Fanta Counta Thiam et Mamadou Lamine Kâ, il a passé en revue diverses questions de l’actualité nationale : de la tension qui prévaut à l’université aux prochaines élections locales, en passant par la traque des biens mal acquis.

Sur la question de la traque des biens supposés mal acquis, Baïla Wane n’y voit pas un quelconque acharnement et affirme être un partisan de la reddition des comptes. « Je suppose qu’on ne peut pas vous confier quelque chose et ne pas demander des comptes », dit-il d’emblée, avant de poursuivre, « personnellement, la traque des biens mal acquis me pose un peu de problème. C’est la Lonase qui a porté plainte contre moi, sur une base fausse pour la bonne et simple raison qu’ils ont dit que j’ai vendu la Lonase.

Je me demande pourquoi les journalistes n’ont jamais cherché à savoir, après la levée de boucliers où il y a eu des grèves au niveau de la Lonase, personne ne s’est intéressée à ce dossier par la suite. Est-ce que j’ai vendu la Lonase, est-ce que quelqu’un peut, aujourd’hui, dire que j’ai vendu la Lonase ? Personne. Ils ont même désisté à leur dossier, parce que c’est comme si on me reprochait d’avoir pincé un bébé dans le ventre de sa maman : quand je quittais le 7 janvier, cette société n’existait pas, j’avais donné une concession mais, sous réserve qu’on donne une autorisation pour fonctionner, cette autorisation n’a été donnée que le 21 septembre de la même année, donc quelques mois après mon départ.

Comment, cette société qui n’était pas encore fonctionnelle, j’ai pu détourner là-bas plus de 300 millions ? Ce n’est pas possible ; je défie quiconque de pouvoir le prouver. La preuve, ça me donne raison puisqu’après qu’on m’ait entendu et que le dossier ait été même clôturé, la Lonase a retiré cette plainte en disant que ce n’était pas possible. Vous voyez donc, il y a des erreurs quelque part, en tout cas me concernant. Pour les autres, je ne sais pas. Je peux parler d’autres, comme mon ami Modibo Diop, je connais l’homme et je sais que ce qu’on lui reproche n’est pas trop exact ; à la limite, c’est quelqu’un qui a été victime de beaucoup de choses ».

Sur son état de santé qui lui a valu une liberté provisoire, Mr Wane dit « se porter bien » et précise qu’il est « un handicapé cardiaque, j’ai été opéré, avec quatre pointages coronariens, je vis avec, c’est quelque chose qui ne va pas me quitter de sitôt, sinon c’est pour aller de l’autre côté ».

Parlant de politique, Baïla Wane se veut clair : « Je ne serai jamais derrière Karim Wade ; ça c’est clair ». Il déclare ne pas être membre du Parti démocratique sénéglais puisqu’ayant été poussé à la sortie. « Quand nous on se battait, quand on était en taule, Karim Wade se trouvait dehors, il n’a jamais été arrêté dans quoi que ce soit. Nous avons perdu notre jeunesse à défendre Abdoulaye Wade et ses idées mais, qu’est-ce qu’on a gagné en retour ?

Moi, je ne suis pas de ceux qui disent, aujourd’hui -nous devons tout à Abdoulaye Wade – Je ne dois rien à Abdoulaye Wade, au contraire, c’est lui qui me doit. Il l’a dit devant Serigne Bassirou Abdou Khadre et à d’autres, que ce que j’ai fait pour le parti, personne d’autre ne l’a fait. Qu’est-ce que j’ai gagné en retour ? La prison. C’est eux qui ont demandé à ce qu’on porte plainte contre moi ».

N’étant plus dans le PDS, Mr Wane dit être dans le camp de son « ami de tout temps » Macky Sall, « je ne peux pas soutenir quelqu’un d’autre, (…) Macky Sall est mon ami, je le défendrai, quitte même à laisser la politique si jamais je ne devais pas le défendre mais je n’irai nulle part, on a été ensemble très longtemps, on a tenté de nous mettre en mal, ce que j’ai toujours refusé ».
Rewmi fm

3 COMMENTAIRES
  • iboundiaye846

    Mr Wang il faut arrêter de prendre les citoyens sénégalais comme des ignares qui ne comprennent rien de la chose politique. Tu veux bien rejoindre ton ami fais le et arrête de casser du sucre le dos d’innocents personnes.

  • gals

    quant il y a plus de quoi brouter, les moutons changent de prairie !

  • maïmouna

    yow wane yow yaye domoukhame deugue mai pour les politiciens senegalais niou niak fayda té niak doylou mai wadji domou kharame la hann

Publiez un commentaire