PUBLICITÉ
khalifa sall - Les avocats du maire de Dakar: "Les droits de Khalifa Sall avaient été violés"

Les avocats du maire de Dakar: « Les droits de Khalifa Sall avaient été violés »

Les avocats du maire de Dakar et ceux de l’Etat sont divisés dans l’Affaire Khalifa Sall.

Lorsque Me Ciré Clédor Ciré Ly a proclamé que Khalifa Sall « n’était jamais débouté de ses demandes relatives à la violation de ses droits politiques et civiques« , les avocats de l’édile de la capitale n’avaient pas manqué de crier sur tous les toits que «ses droits avaient été violés ».

La Cedeao qui a renvoyé l’Affaire de Khalifa Sall à Bamako, a précisé « qu’elle a été saisie très tard pour qu’elle prenne des mesures d’urgences pour le respect des droits du maire de Dakar pour un procès équitable, parce que le tribunal avait déjà commencé son travail « .

Et Me Ly dit attendre « la confirmation, car la Cour a statué sur les mesures urgentes et non sur le fondNous ne sommes plus dans le cadre de l’urgence, car ces mesures ne s’imposent pas… » a ajouté le conseil.

Avocats Cedeao
Annonces

Publier un commentaire