BRVM-10 160,06 -0,76 BRVM-C 169,69 -0,32 Dernière mise à jour : Vendredi, 14 décembre, 2018 - 22:45

BOA SN

5,88

SONATEL

-0,26

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 22° cloudy-night
Annonces

Audio: Ce que Mame Abdou Aziz Sy Dabakh pensait du théâtre sénégalais

Jadis, la télévision nationale, l’Orts devenue par la suite la Rts ravirait tous les mardis, ses spectateurs presque tous les Sénégalais puisque, c’était la seule télévision qui existait.

Un théâtre, teinté d’enseignement socio-culturels, de la religion et d’humour à gogo était diffusé par la télévision. Une production souvent chère aux valeureuses troupes théâtrales dont les plus connues sont: « Diamoney Tey », « Daraay Kocc », « Bara Yeggo », entre autres.

Aujourd’hui, on ne voit presque plus les comédiens de cette génération qui ont de temps à autre fait pleurer ou rire des Sénégalais. Feu Omar Bâ dit Baye Peulh, Feu Makhouradia Guèye, Baye Eli Golbert Diagne, feu Malick Ndiaye Fara Dialdial, Aïda Souka, feue Mame Sèye ou encore Marie Madeleine Diallo ont épanoui les Sénégalais.

Marie Madeleine Diallo, invitée de Astou Mbène Thioub dans l’émission « Perdue de vue », a confirmé cet important rôle des artistes comédiens de l’époque, car dit-elle, le vénéré Mame Abdoul Aziz Dabakh Malick, connu pour son rôle fédérateur de toutes les couches sociales a magnifié leurs œuvres.

« Lorsque le guide religieux Mame Dabakh s’était éteint, notre troupe avait déployé un bus pour le « Diallé ». A la maison, ses fils nous ont dit que leur papa, de son vivant, disait que ces artistes ont réussi quelque part là où nous avons raté le coup », dit -elle.

Pour lui, ces artistes ont la chance d’être écoutés au moment où, les paroles des religieux sont souvent zappés.

Annonces
Annonces

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *