PUBLICITÉ
Audience avec les élus de Benno : Macky débriefe le samedi
PUBLICITÉ

Audience avec les élus de Benno : Macky débriefe le samedi

De retour de voyage, le président de la République ne s’accorde pas de moment de repos avant de replonger dans les dossiers du pays, là où il les avait laissés. L’un des plus importants étant le fonctionnement de la future Assemblée nationale, il reçoit sans tarder les élus de son camp ce week-end au Palais.

PUBLICITÉ

Heureux qui comme Macky, a fait un bon voyage. Joachim Du Bellay ne renierait pas cette paraphrase, au vu des grands travaux qui attendent le chef de l’Etat à son retour de voyage. Macky Sall a eu fort à faire en tentant de réconcilier les frères ennemis maliens et ivoiriens, ou rebelles et loyalistes tchadiens.

Il y a quelque temps auparavant, toujours coiffé de sa casquette de président de l’Union africaine (Ua), il s’était offert une escale à Juba, pour rabibocher Salva Kiir et Riek Machar, les deux têtes de l’Exécutif du Sud Soudan, en les exhortant à ne pas (re)mettre leur pays à feu et à sang à l’approche de la Présidentielle de 2023. Son retour au pays ne sera pas synonyme de repos, tout à fait à l’image d’Ulysse, tel que chanté dans l’Odyssée par Homère. Le président de la République a le casse-tête de la nouvelle Assemblée à régler. Ce qui explique l’invitation faite aux 83 élus de Benno bokk yaakaar, qu’il veut recevoir après-demain samedi à la Salle des banquets du palais de la République.

Et les sujets de discussion ne vont pas manquer, on peut l’imaginer. On sait que la coalition présidentielle n’a obtenu la majorité absolue que grâce à l’appoint de la voix de Pape Diop, tête de liste de la Coalition Bokk gis gis liggeey. Même si ce dernier affirme n’avoir pas négocié son ralliement, on ne peut s’empêcher de penser qu’il aurait en tête une quelconque contrepartie. D’autant plus que Le Quotidien avait déclaré quelques jours auparavant, qu’il avait eu à repousser une offre de la Coalition Yaw pour l’installer sur le Perchoir de l’Assemblée.

Cette question de Perchoir ne manquera certainement pas d’être évoquée. Tout le monde s’attend à ce que la tête de liste de la coalition victorieuse revendique le fauteuil à son profit, et beaucoup voient depuis longtemps Mimi Touré s’y engoncer. Reste à savoir si le chef de la coalition n’aurait pas d’autres projets à ce sujet. D’autant plus que ce n’est pas que la présidence de l’Assemblée qui risquerait de poser problème. D’autres postes stratégiques de l’Assemblée vont également passer aux votes. Et les questeurs et autres secrétaires élus ne sont pas moins négligeables. Ce n’est pas pour rien qu’il se dit que l’Inter-coalition Yewwi-Wallu ne veut pas former un seul groupe parlementaire, mais plusieurs, pour augmenter ses chances de remporter plusieurs postes au sein de l’Hémicycle.

C’est dire que Macky Sall et ses camarades auront matière à cogiter ce samedi après-midi au Palais. D’ailleurs, on se demande pourquoi le Président Sall a préféré le décor de la Salle des banquets à celui du siège de l’Apr à Mermoz. Certainement qu’il y a un message qu’il veut ainsi lancer.

Avec Lequotidien

#Audience #BennoBokkYakaar #MackySall

PUBLICITÉ