Arrêtez ces énergumènes, Monsieur le Président ! – Par Johnson Mbengue

Arrêtez ces énergumènes, Monsieur le Président ! – Par Johnson Mbengue

Les bus de Dakar Dem Dikk en beige marron ne sont que la goutte d’eau de trop. En effet depuis quelques jours, le constat est que les arrêts bus de la même société de transport ont été peints aux couleurs du parti présidentiel. Ces initiateurs qui ont cru pouvoir ainsi gagner la confiance du Président de la République se trompent d’époque. On se rappelle que malgré la couleur bleue qu’affichaient fièrement les mêmes bus, la couleur fétiche du Pds, l’ancien parti présidentiel a été défait au soir du 25 Mars 2012.

Et comme si cela ne suffisait pas, l’aéroport Léopold Sédar Senghor affiche les mêmes habits. Qui l’aurait cru avec Son Excellence Macky Sall, dont la modestie et l’humilité dont il fait montre tous les jours ne font l’ombre d’aucun doute ! Et qu’en est-il alors de la rupture tant claironnée par les tenants du pouvoir actuel. Monsieur le Président, il faut arrêter ces énergumènes qui ne vous rendent pas service par leur ostracisme et leur arrogance. Ce sont des énergumènes puisqu’ils sont excités par le m’as-tu-vu Monsieur le Président !

Les bus seraient peints en blanc avec une déclinaison du logo du Sénégal émergent, on aurait compris. Combien d’argent sera déboursé pour repeindre les centaines de bus de Dakar Dem Dikk ? Le Sénégalais n’aime pas l’arrogance. Les responsables de l’aéroport Léopold Sédar Senghor et de DDD doivent visiter André-Yves Portnoff, ce consultant, chercheur en prospective et conduite du changement technologique et humain, qui affirme : « Le pouvoir rend arrogant et souvent son exercice impose un rythme d’action qui réduit le temps de réflexion à la portion congrue. »

Pour accompagner le Président Sall, nul besoin d’être arrogant ou possédé du démon, d’autant que les urgences sont dans la réussite du Plan Sénégal Emergent qui nécessite la synergie des actions citoyennes et républicaines. Or, le comportement et l’attitude de certains des collaborateurs, responsables politiques ou publics du Président laissent à désirer.

Ils ne font que le tromper parce qu’ils n’existent qu’à travers leur arrogance. On ne les voyait jamais le défendre publiquement. Par contre, ils sont bien présents dans les soirées de gala, les séances de lutte, les ndawrabine… Que sais-je encore ? Monsieur le Président, je vous en prie et vous en supplie, méfiez vous de cette race de collaborateurs qui risquent de vous perdre !

Johnson MBENGUE
Citoyen sénégalais
johnson.mbengue20@gmail.com

6 COMMENTAIRES
  • BACC

    Cher ami ,votre engagement pour la République ne surprend guère . Ce qui l'est pour moi c'est que vous occultiez celui qui anime ces marionnettes la . Gepetto Sall sa majesté .

  • DEUKHINE MBEUP

    JOHNSON MBENGUE de mon cul !!!! ouais !!!! continuer d, aboyer ou bien de roucouler , n,empechera la caravane de surpasser , peindre les bus en marron et beige , n'est pas ce qui nous interesse , et pour rappelle ,les socialistes pour les defunts bus de la SOTRAC etaient en verts et blancs ,changement de parti , changement de couleur en 2000 les DEMOCRATES peints leurs bus a leurs guise bleu et jaune !!!!! en toute sincérité je suis contre ces idees nefastes , mais ma question est pourquoi refuser aux APERISTES ce que vous aviez accepter avec leurs prédécesseurs !!!!!

  • dacosta

    Que des crevards ses pseudos Républicains. Ils ont perdu ma sympathie et ma confiance depuis belle lurette.

  • Badolo cie Néwdolé

    Folie de Grandeur et le complexe d'infériorité accompagnent toujours les démérités du pouvoir ! Mais le pouvoir absolu appartient à Dieu! Salut !

  • insaciss

    Il faut savoir que les époques ne sont pas les même, et c'est prise de conscience

  • Guirou

    Je suis bien d'accord cette fois avec notre cher. Sans offense quiconque il dit la vérité, qui ne toue pas.
    Accompagner le président ne signifie nullement pas violé les valeurs sociétales. Il faut rendre à César ce qui l'appartient.
    La meilleure manière de rendre service au précisent c'est de suivre sa logique, éviter de faire des actes qui noient ses bonnes œuvres.
    Je suis contre ses hommes qui agissent ou font du voyez moi. Comme cet adage qui dit "charité hypocrite qui donne six sous pour avoir vingt francs de gratitude"
    Coordinatrice Générale de la DSE Chine

Publiez un commentaire