Arrêt de travail des  journaliers à l’usine Suneor de Ziguinchor

Arrêt de travail des  journaliers à l’usine Suneor de Ziguinchor

A l’usine Suneor de Ziguinchor, la direction et les travailleurs ne parlent pas le même langage. Ces journaliers réclament deux mois de salaires.

Un véritable calvaire selon eux. Si cette revendication n’est pas satisfaite, il n’y aura pas de reprise des activités de l’usine, ont-ils dit.

Avec cet arrêt de travail observé depuis hier, la Suneor va se retrouver avec un  important manque à gagner, surtout en cette période de campagne de commercialisation de l’arachide.

Pour leur porte-parole, Mamadou Ngom, les saisonniers et les permanents ont reçu leurs salaires excepté les journaliers. Jusque-là, la direction fait la sourde oreille. Et leurs différentes tentatives auprès des autres autorités sont également restées vaines.

«Nous aussi,  nous nous s’abstenons de faire tout boulot», a ajouté M. Ngom sur Sud Fm.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire