Après avoir heurté les musulmans, Sankharé cherche protection à la Bip

Après avoir heurté les musulmans, Sankharé cherche protection à la Bip

La vie du professeur Sankharé est difficile, aujourd’hui, sa sécurité compromise, son existence piégée par sa connaissance littéraire controversée, après qu’il ait écrit un livre intitulé « Coran et la culture grecque »( Ed. L’Harmattan, n.d.r). Un ouvrage qui a offensé au plus au point la Ummah.

Des diatribes les unes aussi féroces que les autres étaient proférées à son égard. Et le professeur Sankharé avait finalement peur pour sa sécurité.

Après l’appel qu’il a lancé aux pouvoirs publics pour solliciter une protection Sankharé s’est vu coller des éléments de la Brigade d’intervention polyvalente (Bip) qui veillent sur sa sécurité, de jour comme de nuit.

Un bouclier humain à sa disposition, le premier réflexe a été de venir, dans la cité du Rail, rassurer ses parents qui ne mangeaient plus et ne dormaient plus du sommeil du juste depuis lors.

Obs

5 COMMENTAIRES
  • Alou

    Au plus « haut » point on dit! Nullard va!!

  • Li Amoul

    Fichez lui la paix.
    IL C EXCUSE NON. keske vs voulez de plus.Li dess na niou ko bayi ak Borom bi.
    Ya pas de charia au SEnegal sinon nous allions tous périr.
    Borom bi rek mo xam lane mo niouye xar.

  • abdoulaye diéye

    sénégal mo nékh,des gents ki défendaient l’statut de la renaissance de wade s’acharne sur sankharé.les sénégalais doivent étre très prudent face à ces satants et lire attentivement le livre avant ttes réactions.Cultivons la paix.

  • matar Diop

    bien dit

  • Pape sarr

    Sénégal daffa nekh. N’importe qui peut se lever pour etre le défenseur de l’islam. Ceux qui s’en prennent au professeur sankhare n’ont pour l’essentiel pas lu le livre.
    Où étaient ils quand la police jetait des grenades dans la maison de dieu? Ne vivent ils pas au quotidien les nomreuses violations des préceptes de l’islam?
    D’ailleurs, qui les a mandaté pour représenter la ummah islamique au point d’insulter le professeur ou de proférer des menaces à son endroit? Personne. Pr sankhare a lancé un débat qui a choqué les musulmans et s’est excusé. Pourquoi alors vouloir le persécuter? L’état a bien fait de le protéger Laissons le paix ou apportons lui la réplique par des arguments. Dieu est le meilleur des juges et il peut protéger ses oeuvres.

Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *