Amadou Mame Diop et Sonko : une entorse au protocole lors de la levée du corps de Boun Abdallah Dionne

Amadou Mame Diop et Sonko : une entorse au protocole lors de la levée du corps de Boun Abdallah Dionne

Dans un incident qualifié de maladresse protocolaire, une erreur notable a été commise lors de la cérémonie de levée du corps de l’ancien Premier ministre sénégalais, Boun Abdallah Dionne. Selon un rapport du journal Les Echos, le maitre de cérémonie a inversé l’ordre de prise de parole entre deux hautes personnalités, menant à une situation embarrassante.

L’erreur protocolaire s’est produite lorsque Amadou Mame Diop, président de l’Assemblée nationale, a été invité à prendre la parole avant le Premier ministre en fonction, Ousmane Sonko. Normalement, selon le protocole sénégalais, le président de l’Assemblée nationale, qui est la deuxième personnalité de l’État après le chef de l’État, devrait s’exprimer après le Premier ministre lors d’une telle cérémonie. Ce dernier, en tant que représentant du chef de l’État lors de cet événement, aurait normalement la préséance.

Cet incident a été perçu non seulement comme une faute de protocole, mais également comme une marque de désorganisation ou de manque de respect envers l’ordre établi, surtout dans le contexte solennel d’une levée de corps d’une figure politique de renom telle que l’ancien Premier ministre Boun Abdallah Dionne.

25 COMMENTAIRES
  • Cheikh Tourè

    Soyons assez tolérant. Tout s’apprend dans la vie. C est sûr qu une telle erreur ne se produira plus. Le Premier Ministre formé à bonne école prendra les mesures appropriées

    • deuzi

      C’est pas le premier ministre ou son protocole qui a eu à gérer c’est plutôt le protocole de Feu le PM Dione, notamment le journaliste Fofana. Sonko doussi dara. mais merci quand même

    • joop

      Attention! Les dons d’organes ne sont pas sans risques. Seul Dieu sait pourquoi 2 reins par personne.

  • Bamba Ngom

    Tout début est difficile, on gère et on passe. Cela ne va plus se reproduire. Inchallah

  • Niit

    Vous avez tout faux. Le Premier ministre agissait en sa qualité de représentant du président de la République.

    • Amy

      Lolou la gueume….. Nos journalistes doivent retourner à l’ecole et surtout apprendre les fondementaux de la Republique.

      • VIVE PROS

        oui amy à defaut d’avoir la capacite qu’on attend d’eux ces dits journalistes ne racontent que des fadaises des banalités

  • Soda

    Il n’y a pas d’erreur. Doolé Moussa Fall ay seuy bou nekhou Marieme Faye Sall moo koo faal. Il est illégitime. Il faudra reprendre l’élection du président de l’assemblée!

  • Abdou diedhiou

    Il faut nous foutre la paix vous croyez que dieu suit vos comédies

  • O S MOY DIOMAYE

    NON SÉNÉGAL MO BARÉ DÉTAILS NON LIDOU DIAM BEUGUE DÉTAILS WAKH DIOU SÉW COMME AY GOOR DJIGUÉNE PROBLÈME BI MOY SONKO MOY DÉRANGÉ MAIS NOPPALOU LÉNE OUSMANE SONKO BILLAHI YALLA DOUKA MEUSSE TOROKHAL DAGUÉNE DI SONE REEK

    • Blain alfred

      Mais Ousmane sonko torokh n’a pare menteur violeur bani par le tout puissant pros vous a toujours menti dommage

  • Akidiop

    Que l’on nous explique pourquoi il n’y a pas eu erreur protocolaire.la 2eme personnalité de l’état rest être le président de l’assemblée. Personne ne peut le nier. Maintenant dire le contraire c’est tout faux.il ya eu erreur de protocole.admettons le et passons à autre chose.vive le PresidentBDD F

  • Zoro

    On tergiverse partout , ils devraient apprendre par coeur leur Bible solutions pour ne pas tomber dans l amateurisme.

  • Ndiambar

    La seule chose qui vous reste actuellement, c’est de gérer des détails. Yėno ke tale.
    Le chef du gouvernement Ousmane Sonko et le Président Diomaye faye , liguėye lėne leniou wakh te bayi wakhdji.

    • Back

      Vous avez parfaitement raison. Toujours dans des détails. Ils ne seront jamais grossistes. Ils ne progresseront jamais.

  • hujii

    on sen fiche il respecteron une prochaine foi le protocole

  • Lepayivachanger

    Sonko a a pris la parole parce que le frère de Lex premier ministre  lui a supplié,de parler. MmEst-ce que est-ce que quelqu’un a suivi  la cérémonie?

    • Sita

      Sonko qui est le porteur de parole du président était bien valable à parler après le président de L’AN. Ensuite si erreur il y a la responsabilité incombe aux organisateurs de l’événement qui devraient veiller au respect de règles de préséance

  • Seugnebi

    Ordre protocolaire diarignpul néew bi dara fofa sa allakhira khana dijo nianal rek

  • Nitou Kassé

    Il ne peut pas représenter le chef de l’état alors que le président de l’Assemblée est là.
    Je ne suis pas trop protocole c’est un profane qui parle

    • Angeline du Cameroun

      S’il est porteur du message du président de la république, il est normal qu’il parle en premier car de fait il est le président en ce moment précis. Pas d’erreur mes chers frères du Sénégal.

  • Soweto

    AVANT OU APRÈS aucune importance. dione ne reviendra pas à la vie

  • Kathiorbi

    Parmis ces deux institutions ( assemblée nationale et la primature) qui a recu lordre de represenrer le président de la République aux obseques de BOUNE A DIONE? avec les deux discours il sera facile de voir qui a été envoyé par le PRÉSIDENT

  • moor Makh

    Le peuple veut de quoi manger à bon prix, boire, un toit, se soigner, une justice juste et des écoles qui apprennent des métiers. Pas des récitations sans fautes inutiles du colon, qui empêchent de savoir comment fabriquer un cure dents, un clou, faire sa monnaie et planter, transformer ce que l’on mange.

  • Arouna ndiaye

    Allez vous faire foutre

Publiez un commentaire