PUBLICITÉ

Alioune Seye 2 poignardé par un accompagnant de Niakh Diarignou (Senego TV)

La violence refait surface dans l’arène. Le combat qui devait opposer Alioune Seye 2 à Niakh Diargnou a mal tourné. Ce duel a été interrompu par des scènes de violences qui ternissent encore l’image de la lutte Sénégalaise.

Ce dimanche, le promoteur Khadim Samb a organisé un gala de lutte simple avec un grand combat qui opposait  Eumeu Sène Jr à Bour Sine. Avant ce duel Alioune Seye 2 et Niakh Diarignou devaient s’affronter en combat spécial. Mais ce choc ne s’est pas tenu, interrompu par un incident juste avant le coup d’envoi. En effet Alioune Seye 2 a reçu un violent coup au cours d’une bagarre avec un accompagnateur de son adversaire.

Alioune Seye Lutte
Annonces

(7) commentaires

Birame Ndoye

C’est à cause de ces actes barbares commis par des sauvages que les SPONSORS ont déserté le monde de la lutte. La justice doit sévir sans pitié car il aurait pu y avoir MORT D’HOMME.
Et les promoteurs doivent mettre les moyens pour une sécurité totale et sans faille dans l’arène. C’est triste pour les supporters férus de lutte.

Bou

birame ndiaye tu as parfaitement raison c dommage

Deug

Et avec ça ils disent qu’ils n’y a plus dsponsor c’est normal les gas qui accompagne les lutteurs c’est eux qui gâtes la lutte et les lutteurs n’ont rien compris

Charles

LE PROBLEME DE VIOLENCE AU SENEGAL VIENT TOUT SIMPLEMENT DU <>.IL FAUT QUE LA LOI RESTE LA FORCE D’EQUILIBRE DE CE PAYS.TOUT FINI DANS LA POUBELLE SU SENEGAL:VOL DES BIEN DU PEUPLE,DROGUES,FAUT BILLETS TOUT FIN A LA POUBELLE.

    Ousmane Senghor

    toi on parle de quoi tu n’a rien compris qui te parle de drogue ou faut billet la violance dans la lutte

Malick Diallo

il faudra punire ces malfaiteurs trop de trop de salete dans lespore en general il faudra prendre des sanctions cest important avant quil sois trop tard

    Ousmane Senghor

    enfin tu parle ce qu’on peu attendre merci encore une fois c’est sa le rôle d’un vrait Sénégalais je suis aujourd’hui d’accord avec toi merci

Publier un commentaire