PUBLICITÉ

Alerte Citoyenne n°1 : Macky Sall, ressaisis-toi ! (Boubacar Camara ! )

Alerte Citoyenne n°1, Boubacar Camara, Macky Sall, ressaisis-toi
Alerte Citoyenne n°1 : Macky Sall, ressaisis-toi ! (Boubacar Camara ! )

Macky, tu auras remarqué que je fais aujourd’hui ce que j’ai toujours refusé de faire dès qu’une troisième personne est présente et ce, depuis que tu occupes d’éminentes fonctions de la République que je respecte : te tutoyer.

Pourtant, tout m’y autorise : les conditions dans lesquelles nous nous sommes connus autour d’amis communs bien avant que tu sois distingué politiquement, les liens entre nos familles respectives, Fatick, région d’origine de mes parents et d’adoption des tiens, les relations cordiales que nous avons toujours entretenues et le fait que toi-même m’appelles affectueusement (je
crois) : Camou et j’en passe.

Certes, j’ai choisi de ne pas t’accompagner parce que le projet de société que je défends est différent des actes que tu poses tous les jours. J’ai choisi librement de m’opposer à ta politique désastreuse pour le Sénégal. Tu me connais assez bien pour savoir que j’assume mes choix. Aujourd’hui, je m’adresse au frère perdu par le désir d’obtenir un second mandat dès le premier
tour, à tout prix.

Ce désir t’a amené à casser le dispositif électoral qui a permis deux alternances politiques et sous l’empire duquel tu as été élu, sans contestation. Tu as commencé par regrouper la carte d’identité nationale et la carte d’électeur en une seule, une occasion en or pour procéder à une refonte-fusion-confusion avec des transferts d’électeurs, des rétentions de cartes, des distributions sélectives.

Tu te rappelles qu’aux élections législatives de 2017, tu as été obligé, sous la pression, de demander le secours du Conseil constitutionnel pour que les citoyens puissent voter avec les anciennes cartes d’identité et d’autres pièces d’identification.

Premier pilier du dispositif électoral brisé !

Ensuite, tu as conçu un fichier électoral minutieusement miné avec des déplacements d’office d’électeurs de leurs régions d’origine sans leur consentement, des doublons de cartes CEDEAO,
des électeurs sans numéros CEDEAO et d’autres incroyables irrégularités.

Deuxième pilier du dispositif électoral cassé !

Puis, tu as ramené dans le dispositif ton Ministre de l’Intérieur partisan pour organiser les élections rompant ainsi avec une belle tradition de neutralité, comme d’ailleurs tu l’avais fait aux
chaotiques élections législatives de 2017.

Troisième pilier du dispositif électoral détruit !

Enfin (en attendant le prochain coup !), tu as conçu, introduit, fait voter, fait vérifier le parrainage unilatéralement et dans des conditions défiant toute logique et toute transparence. Du jamais
vu ! Le contrôle des parrainages effectué par le Conseil constitutionnel est la goutte d’eau qui fait déborder le vase de la fraude électorale. Les résultats de ce contrôle ont mis à nu la très mauvaise
qualité des textes initiés ou pris par le Ministère de l’Intérieur et votés, sans débat à l’Assemblée nationale, par la majorité présidentielle.

Quatrième pilier du dispositif électoral broyé !

Macky, tu as terrassé le dispositif électoral sur quatre appuis. Mais, c’est une fausse victoire dont tu ne dois pas être fier car tu as rompu toute confiance au système électoral dont l’intégrité est
légitimement mise en doute. Les conséquences sont palpables. La crise s’est installée. Ton devoir de Président de la République t’interpelle.

Seras-tu à la hauteur ? Je le souhaite sans beaucoup d’espoir. Dans ces circonstances exceptionnelles marquées par une menace sur la stabilité et la paix que vit actuellement le Sénégal, j’ai le devoir, en guise d’alerte citoyenne, d’attirer l’attention du peuple sénégalais, de l’opinion internationale et surtout de Macky SALL, égaré parce qu’obnubilé par la crainte de perdre le pouvoir, sur le fait que l’avenir de notre pays se joue à travers l’élection de février 2019.

La balle est dans ton camp, fais-en sorte que le pays ne bascule pas dans l’instabilité, ne reste surtout pas dans le registre de la menace, cela ne passe pas. Il n’est pas trop tard pour te ressaisir.

Boubacar CAMARA
Candidat de la Coalition FIPPU à l’élection présidentielle
Fait à Dakar, le 20 janvier 2019.

Annonces

(30) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
jerome

C ki ce bubakar camara? Arrête tes conneies t es vraiment ridicule et rigolo

    Brown@@@@@@@

    Qui est tu sale connard pour poser tes conneries de chez connaasse.

      FOERSTER DIAGNE DE FATICK

      DIS MOI UN MEMBRE DE TA FAMILLE QUI EGALE LE PRESIDENT BOUBACAR CÁMARA QUI A BCPS DE VALEURS

    Mor

    Un conseil de sage, dont j’ose espérer que le…. entendra d’une oreille attentive.

    Reponse

    CV de BOUBACAR CAMARA

    FORMATION & DIPLÔMES

    2008 : Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA), Ecole de Formation du Barreau (EFB) de Paris.
    2005 : Docteur en Droit, Université Pierre Mendès France, Grenoble 2 (France). Mention très honorable avec félicitations du jury et autorisation de reproduction. Sujet de thèse : » Contentieux douanier au Sénégal. La place du juge dans le traitement des infractions douanières », ouvrage publié.
    2000 : Inspecteur général d’Etat. Major de promotion.
    1995 : Diplôme d’Etudes Approfondies Spéciales (DEAS) Droit public. Université Cheikh Anta DIOP de Dakar. Mémoire sur » La jurisprudence du Conseil d’Etat sénégalais ».
    1994 : Expert Maritime. Rapport final sur »L’expertise des produits pétroliers : enjeux et modalités ».
    1994 : Brevet d’Inspecteur des Douanes. Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) Dakar. Major de promotion. Mémoire sur » Le contrôle douanier des produits pétroliers ».
    1993 : Diplôme d’Etudes Approfondies Générales (DEAG) Droit public. Université Cheikh Anta DIOP.
    1991 : Maîtrise en Sciences Juridiques – Droit public – Administration publique. Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Mémoire »La jurisprudence sénégalaise en matière de responsabilité publique : 1980-1990 ».
    1987 : Contrôleur des douanes – Ecole Nationale des Douanes – Dakar. Major de promotion. Mémoire de fin d’Etudes. » La Douane et le transport des marchandises par conteneur ».
    1983 : Agent Breveté des Douanes – Ecole Nationale des Douanes (Dakar). Major de promotion.
    1980 : Brevet de Lieutenant de Marine Marchande – Ecole Nationale de Formation maritime, Dakar.
    1978 : Baccalauréat série C – Lycée Blaise Diagne, Dakar, Sénégal.

    EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

    Depuis mai 2011 Depuis mai 2009
    Président du Conseil d’Administration de la Compagnie aérienne Senegal Airlines.Secrétaire général du Ministère de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie
    2009 : Avocat à la Cour d’Appel de Paris (actuellement en situation d’omission volontaire).
    2009 : Président du Groupe de travail » Procédures administratives, Application des textes. Bonne Gouvernance, Lutte contre la Corruption et Contrats publics du Conseil Présidentiel sur l’Investissement » au Sénégal.
    2006 – 2009 : Consultant en douane et commerce international
    Depuis 2007 : Membre fondateur de l’Académie internationale des Hautes Etudes de la Sécurité (AIHES).
    Janvier – Juin 2008 : Stage au cabinet d’avocat P.K.NIANG en France. Rapport sur le droit des étrangers et le droit pénal.
    Juillet – Décembre 2007 :Stage à Pfizer Afrique de l’Ouest. Rapport Projet Pédagogique Individuel sur la contrefaçon des médicaments.
    2004 – 2006 : Vérificateur à l’Inspection générale d’Etat, Présidence de la République du Sénégal.
    Mai 2000 –Mars 2004 : Directeur général des Douanes du Sénégal.
    2001 : Stage au Département d’Etat (USA) pour participer au module sur » Anti-corruption, éthique, responsabilité et transparence dans le gouvernement ».
    1996 – 1999 : Consultant au Trade Point Sénégal. Participation à l’élaboration du module informatique de facilitation des opérations du commerce extérieur à travers l’application de collecte des documents de pré dédouanement ORBUS 2000.
    1991 – 1994 : Stage au Cabinet d’expertise maritime CESTING.
    1987 – 1991 : Commandant patrouilleur de surveillance maritime.
    Depuis 1984 : Formateur dans les matières suivantes : contentieux douanier, procédures de dédouanement, commerce international, opérations maritimes.
    1981-1983 : Service militaire : Engagé volontaire comme soldat de 2ième classe. Contingent 1981/2.Certificat Pratique de Manœuvrier Marine nationale.

    LANGUES & AUTRES
    Anglais : lu, écrit et parlé. Certificate of English Language Study / Fluency level.

    Distinctions au Sénégal : Officier dans l’Ordre national du Lion. Médaillé d’Honneur de la Douane. Certificat de Bonne conduite (Armée nationale).

    Candidature internationale : Juin 2008, candidat du Sénégal au poste de Secrétaire général de l’Organisation mondiale des Douanes.

    Leçon inaugurale de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, le 14 janvier 2011, sur le thème : « Mieux servir l’Etat : grandeurs et exigences »

    Membre du Comité scientifique de l’Ecole doctorale de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar.

    PS: DE RIEN

    Taha

    Amoul ken kou xamoul Boubacar Camara biir Sénégal wakh DEUG.
    Ceux qui parlent mal sont des moutons achetés par El hadj Kassé de la présidence pour insulter tous les opposants à Macky Sall sur le web

dodji

Tu as joué et tu as perdu s’il ne restait que toi comme candidat macky ne sortirait jamais du palais. Va à Doha voir ton patron qui t’avait envoyé

Beuleup

Mr Boubacar CAMARA vous êtes un vrai homme d’état, très posé et maîtrisant son sujet.

fagadaga

Bien dit Mr Camara. il veut un second mandat coûte que coûte peu importe le prix

moctar

Malheureusement le Président est aveugle en ces moments là. Il ne voit que le deuxième mandat.
Pour lui les forces de l’ordre lui garantissent ça.
Cher chef d’État de grâce écoutes les hommes de bonnes foi.

Deu deug

Jérôme tu te crois intelligent ????? Vas revoir ta copie petit impertinent, mal éduqué. Impoli et présomptueux, lui a t’il besoin de te répondre ? Relis le texte pour savoir qui il est, insolent thiouthie dafay lékam, il parle à son ami d’enfance devenu président par défaut et qui veut séquestrer le pouvoir zebreton.

Feuzyta

Bravo President Camara vous avez osé offronté ce president par defaut et vous avez mi le doidgt la ou il fait mal .
Jengu ngir jerign senegal rek

Feuzyta

-CV de BOUBACAR CAMARA
FORMATION & DIPLÔMES
2008 : Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA), Ecole de Formation du Barreau (EFB) de Paris.
2005 : Docteur en Droit, Université Pierre Mendès France, Grenoble 2 (France). Mention très honorable avec félicitations du jury et autorisation de reproduction. Sujet de thèse : » Contentieux douanier au Sénégal. La place du juge dans le traitement des infractions douanières », ouvrage publié.
2000 : Inspecteur général d’Etat. Major de promotion.
1995 : Diplôme d’Etudes Approfondies Spéciales (DEAS) Droit public. Université Cheikh Anta DIOP de Dakar. Mémoire sur » La jurisprudence du Conseil d’Etat sénégalais ».
1994 : Expert Maritime. Rapport final sur »L’expertise des produits pétroliers : enjeux et modalités ».
1994 : Brevet d’Inspecteur des Douanes. Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) Dakar. Major de promotion. Mémoire sur » Le contrôle douanier des produits pétroliers ».
1993 : Diplôme d’Etudes Approfondies Générales (DEAG) Droit public. Université Cheikh Anta DIOP.
1991 : Maîtrise en Sciences Juridiques – Droit public – Administration publique. Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Mémoire »La jurisprudence sénégalaise en matière de responsabilité publique : 1980-1990 ».
1987 : Contrôleur des douanes – Ecole Nationale des Douanes – Dakar. Major de promotion. Mémoire de fin d’Etudes. » La Douane et le transport des marchandises par conteneur ».
1983 : Agent Breveté des Douanes – Ecole Nationale des Douanes (Dakar). Major de promotion.
1980 : Brevet de Lieutenant de Marine Marchande – Ecole Nationale de Formation maritime, Dakar.
1978 : Baccalauréat série C – Lycée Blaise Diagne, Dakar, Sénégal.
EXPERIENCE PROFESSIONNELLE
Depuis mai 2011 Depuis mai 2009
Président du Conseil d’Administration de la Compagnie aérienne Senegal Airlines.Secrétaire général du Ministère de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie
2009 : Avocat à la Cour d’Appel de Paris (actuellement en situation d’omission volontaire).
2009 : Président du Groupe de travail » Procédures administratives, Application des textes. Bonne Gouvernance, Lutte contre la Corruption et Contrats publics du Conseil Présidentiel sur l’Investissement » au Sénégal.
2006 – 2009 : Consultant en douane et commerce international
Depuis 2007 : Membre fondateur de l’Académie internationale des Hautes Etudes de la Sécurité (AIHES).
Janvier – Juin 2008 : Stage au cabinet d’avocat P.K.NIANG en France. Rapport sur le droit des étrangers et le droit pénal.
Juillet – Décembre 2007 :Stage à Pfizer Afrique de l’Ouest. Rapport Projet Pédagogique Individuel sur la contrefaçon des médicaments.
2004 – 2006 : Vérificateur à l’Inspection générale d’Etat, Présidence de la République du Sénégal.
Mai 2000 –Mars 2004 : Directeur général des Douanes du Sénégal.
2001 : Stage au Département d’Etat (USA) pour participer au module sur » Anti-corruption, éthique, responsabilité et transparence dans le gouvernement ».
1996 – 1999 : Consultant au Trade Point Sénégal. Participation à l’élaboration du module informatique de facilitation des opérations du commerce extérieur à travers l’application de collecte des documents de pré dédouanement ORBUS 2000.
1991 – 1994 : Stage au Cabinet d’expertise maritime CESTING.
1987 – 1991 : Commandant patrouilleur de surveillance maritime.
Depuis 1984 : Formateur dans les matières suivantes : contentieux douanier, procédures de dédouanement, commerce international, opérations maritimes.
1981-1983 : Service militaire : Engagé volontaire comme soldat de 2ième classe. Contingent 1981/2.Certificat Pratique de Manœuvrier Marine nationale.
LANGUES & AUTRES
Anglais : lu, écrit et parlé. Certificate of English Language Study / Fluency level.
Distinctions au Sénégal : Officier dans l’Ordre national du Lion. Médaillé d’Honneur de la Douane. Certificat de Bonne conduite (Armée nationale).
Candidature internationale : Juin 2008, candidat du Sénégal au poste de Secrétaire général de l’Organisation mondiale des Douanes.
Leçon inaugurale de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, le 14 janvier 2011, sur le thème : « Mieux servir l’Etat : grandeurs et exigences »
Membre du Comité scientifique de l’Ecole doctorale de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar.

Feuzyta

Kou khamoul bur sayna gnounila burna kharou na.
Le pays va mal qu on le veuille ou pas .
Unissons nos forces et ejectons Pat Hibulaire

Feuzyta

Le senegal d hier est detruit progressivement par les mythes d aujourdhui et celui de demain peine a sortor des entrailles de la decpnstruction insuffisante de nos tares.

Feuzyta

Avons le droit d etre des spectateurs devant le regne des mediocres arrogants et des affairistes cupides???
Merci Boubacar

Feuzyta

Avons nous le droit d etre des spectateurs devant le regne des mediocres arrongants et des affairistes cupides ????

Fadall

Il est le meilleur parmi tous les candidats à la présidentielle mais malheureusement ce Macky ne comprend absolument rien

Feuzyta

On nous chante la longue tradition d’elections libres,democratiques et transparentes alors que les pouvoirs publics organisent encore,froidement,de decevantes mascarades electorales.

watt

On dirait du blabla il faut te revoir dans ce texte pour ne jamais reprendre ce discours fallacieux

ALLOU

Merci Boubacar Camara
Sous votre magistère plus de 500 douaniers am na ngou keer té lolou bo amoul woñ fitt dou am

Leroi

Tu ferais un bon ministre de la pêche et de l’économie maritime. Tu as tout l’avenir devant vous.je vous pris de venir soutenir le président Macky pour la transformation structurelle de notre cher Sénégal. 2024 yaguoul.. venez apporter de l’innovation dans l’économie maritime comme vous l’avez fait dans la douane.

fd

Non leroi yagui maye raye waye y’a wakhatico degueu

Houlio

M.camara vous méritez mon respect. Je t’ai suivi dans les parainage nul doute que vous êtes à la hauteur de diriger ce pays et de rompre avec la malgouvernance.

Weuz

se Boubacar Camara ne cest dans quelle direction soufle le vent meme dans sa commune de Grand Yoff il passe inapercut car il n’existe que de nom

patriote

JAMAIS CE PAYS N’A ÉLU UN PRÉSIDENT AUSSI INDIGNE, MAFIEUX, NON DÉMOCRATE, NON RÉPUBLICAIN, NON PATRIOTE, UN PRÉSIDENT MINABLE, ARRIVE AU POUVOIR PAR ACCIDENT…
Il est obligé de dresser des traquenards devant ses opposants.
POURQUOI CEUX QUI DEMANDENT DES PREUVES AU PRÉSIDENT SONKO N’EXIGENT ILS PAS QUE LE PROCUREUR S’AUTOSSAISSENT, DEPUIS LE MOIS DE MAI QUE PLAINTE A ÉTÉ FAITE ?
C’est le Bon Dieu qui a voulu que le président sonko soit honnête, musulman pratiquant, intègre, véridique, républicain, démocrate, sincère,…
Ce n’est pas parce que cela ne se retrouve pas chez le président qu’il faille le brûler…
Une certitude, le président macky sall a trahi sa parole, ses engagements, ses slogans, son peuple et tous ce qui avaient cru et voté pour lui.
A présent, il est prêt à mettre ce pays en feu pour imposer sa victoire, en domestiquant la justice et l’administration, en refusant l’organisation d’élections libres, démocratiques, consensuelles et apaisées, comme il l’avait exigées et obtenues du président wade.
LE PEUPLE DOIT SE LEVER ET DIRE STOP A L’HYPOCRISIE, A L’INDIGNITÉ, AU SADISME EN POLITIQUE, A LA MAFIA POLITICO_RELIGIEUSE, A LA VENTE DE CE PAYS AUX ÉTRANGERS, AU PILLAGE SYSTÉMATIQUE DES RESSOURCES DE CE PAYS ENCOURAGE PAR LE FAIT QUE LES SERVICES DE CONTRÔLES DU PAYS SOIENT TENUS EN LAISSE PAR LE PRÉSIDENT MACKY SALL QUI PLACE TOUS LES DOSSIERS DE VOL DE CENTAINES MILLIARDS PAR DES MEMBRES DE SA FAMILLE, DE SA BELLE FAMILLE, DE SON BENNO,SOUS SON COUDE,….
VOTER POUR LE PRÉSIDENT MACKY SALL EST UN CRIME POUR CE PAYS ET POUR SA DIGNITÉ.
LE PRÉSIDENT MACKY SALL A ÉTÉ ÉLU EN 2012 SUR SES PROMESSES DE MORALISATION DE LA VIE POLITIQUE ET PUBLIQUE, SUR DES REFORMES POUR NOUS DONNER UN ETAT DE DROIT, C’EST L’ÉCHEC TOTAL ET LA DÉCEPTION…
A PRÉSENT, LE PRÉSIDENT NE NOUS PARLE PLUS DE VALEURS, DE REFORMES, DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION, CONTRE L’INJUSTICE, CONTRE L’IMPUNITÉ ET CONTRE L’INDIGNITÉ, IL VEUT NOUS VENDRE DES CONSTRUCTIONS ET DES PONTS TOUS SURFACTURES, IL AVAIT DEMANDE POURTANT DE NE PAS LE JUGER SUR CELA…

Cheikh Sadibou Seye

C’est ce Boubacar Camara qui doit se ressaisir et cesser de croire que Sénégalais yi ay dof la nu. Lui c’est un illustré inconnu qui cherche refuge et notoriété dans le champ politique où il est méconnu.

Publier un commentaire