Agriculture : des jeunes pour l’audit des semences et intrants agricoles…

Des jeunes Sénégal pour l’audit des semences et intrants agricoles au Sénégal. Selon eux des sommes colossales investies depuis des années dans l’agriculture sans grands résultats, sans l’effet escompté. C’est regrettable

! Tant la nébulosité qui entoure les opérations de distribution et d’attribution des semences et autres intrants agricoles, irrite plus d’un acteur.

L’honorable député Moustapha Cissé Lo a levé, hier, un coin du voile. De jeunes agriculteurs viennent encore de donner le ton pour émettre sur la même longueur d’onde qu’El Pistolero.

Il est temps à l’audit de ceux qui reçoivent les semences et matériels

«Depuis son avènement à la tête du Sénégal, le Président de la République son Excellence Macky Sall a entrepris de nombreuses démarches pour moderniser l’agriculture et faire des acteurs des entrepreneurs agricoles. Il ne lésine sur les moyens pour venir à la rescousse du monde rural. Chaque année, des centaines de milliards sont injectés sur ce secteur clef de l’économie. Il est conscient que l’agriculture tire la croissance. Mais, malheureusement y a des problèmes. Les résultats tardent toujours. Il est temps d’évaluer, de procéder à l’audit de ceux qui reçoivent les semences et matériels », lance Youssoupha Niang.

        “Il y a des opérateurs véreux qui faussent les calculs et les statistiques..”

Le jeune producteur agricole de s’étonner : «Il y a des opérateurs véreux qui faussent les calculs, les statistiques. Il y a des gens qui se disent gros producteurs ou opérateurs semenciers mais qui ne sont rien. Ils accumulent ce qui devrait aller droit aux vrais paysans, agriculteurs. C’est abominable ! En sus, il y a des gens qui se disent OPS à vie. Depuis plus de vingt ans, ils sont là, vivre honteusement sur le dos des pauvres paysans. Il faut, aujourd’hui, procéder au renouvellement des producteurs et des OPS».

Dr Moussa Baldé nous inspire vraiment confiance

Au finish, Youssoupha Niang d’afficher son optimisme quant’ à l’arrivée du nouveau Ministre Moussa Baldé à la tête de ce département : «Dr Moussa Baldé nous inspire vraiment confiance. Avec lui, on espère de grands changements. Il est déjà dans une dynamique de faire bouger les choses.»

Agriculture Des Jeunes

Un commentaire

René Diagne

soyez fermes
la maîtrise des facteurs endogénes commence par cela.notre agriculture doit reussir et aux efforts du president Macky il faut allier efficacité et efficience.