PUBLICITÉ

Affermage de l’eau : La SDE perd la manche devant la Cour Suprême

Dans sa bataille juridique pour le contrôle de l’hydraulique urbaine, la Chambre administrative de la Cour suprême a définitivement écarté la Sénégalaise des eaux (Sde), note le quotidien les Echos.

La SDE joue et perd

La haute juridiction a débouté la Sde qui l’avait saisie d’un référé pour contester l’attribution provisoire du contrat d’affermage de l’hydraulique urbaine par l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) à la multinationale française Suez.

Des recours en perspective

La bataille est loin d’être terminée, la Sde n’excluant pas d’engager d’autres recours internationaux.

Cour Suprême Sde
Annonces

(3) commentaires

Moctar

Sde vous êtes des incapables et voleurs depuis des décennies vous ne pouvez pas assurer eau en qualité et quantité au sénégalais aller faire autre chose….Senelec un incapable et voleurs suivra

Diaball

Moctar, tu as raison. C’est une bande de copains voleurs dirigés par Mamadou Dia, Abdoul Ball, Abdoulaye Cissé le DRH le plus nul et le plus ignoble, chargé des sales besognes de la Direction Générale de la SDE.Un audit doit être commandité pour savoir que tous leurs parents sont promus à des postes qu’ils ne méritent pas et le gros lot c’est des embauchements tout azimut pour leurs fils, neveux, nièces ou simplement des co habitants. Honte à vous.

Khouly Beuth

NDIOUBLANG RECK.
ON N AURAIT CRÉER UNE SOCIÉTÉ SÉNÉGALAISE AVEC PLUSIEURS ACTIONS. ET DEMANDER AUX SÉNÉGALAIS ET SÉNÉGALAISE D ACHETER DES ACTIONS ET MOTIVER A LA POPULATION POUR DE TELLES OPÉRATIONS FUTURES. MAIS C EST DOMMAGE QU ON DES GENS DÉJÀ RICHES D ÊTRES D AVANTAGE PLUS RICHE . NOS GOUVERNANTS DOIVENT AVOIR UNE AUTRE VISION DE FAIRE PARTICIPER LES SÉNÉGALAIS AU DÉVELOPPEMENT DU PAYS ET CA PEUT SE FAIRE TRES FACILEMENT. JUSTE NOUS INFORMER. THAT SAIT.

Publier un commentaire