PUBLICITÉ
forum-economique
Affaire Idrissa Gana Guèye : la Fédération française de Football viole ses propres statuts !
PUBLICITÉ

Affaire Idrissa Gana Guèye : la Fédération française de Football viole ses propres statuts !

La Fédération Française de Football, par son conseil national de l’éthique (CNE), en sommant Idrissa Gana Gueye de s’expliquer sur son refus de porter le maillot floqué du drapeau arc-en-ciel, viole allègrement les dispositions de ses statuts.

TATUTS DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE FOOTBALL
Titre 1 – Objet et composition de la Fédération
Section 1 – Objet
Article – 1
« …le respect de la tenue règlementaire et la règle 50 de la Charte olympique assurent la neutralité du sport sur les lieux de pratique.
A ce double titre, sont interdits, à l’occasion de compétitions ou de manifestations organisées sur le territoire de la Fédération ou en lien avec celles-ci :
– tout discours ou affichage à caractère politique, idéologique, religieux ou syndical,
– tout port de signe ou tenue manifestant ostensiblement une appartenance politique, philosophique, religieuse ou syndicale,
– tout acte de prosélytisme ou manœuvre de propagande,
– toute forme d’incivilité.
Toute personne contrevenant à ces dispositions fera l’objet de poursuites disciplinaires et/ou pénales.
Les officiels doivent veiller au respect des dispositions susvisées ».
La Règle 50 de la charte olympique quant à elle dispose :
« Aucune forme de publicité ou de propagande, commerciale ou autre, ne peut apparaître sur les personnes, les tenues, les accessoires ou, plus généralement, sur un quelconque article d’habillement ou d’équipement porté ou utilisé par les concurrents, officiels d’équipe, autres membres du personnel d’équipe et tous les autres participants aux Jeux Olympiques, à l’exception de l’identification – telle que définie au paragraphe 8 ci-après – du fabricant de l’article ou de l’équipement concerné, à la condition que cette identification ne soit pas marquée de manière ostensible à des fins publicitaires ».

Il s’agit d’un précédent dangereux, une violation manifeste de son droit inaliénable de refuser de participer à un combat idéologique contraire à ses convictions religieuses dans une République qui garantit la liberté de conscience.

Tous les compatriotes sénégalais, les autorités sportives et diplomatiques sénégalaises et au delà toutes les personnes éprises de liberté et de justice sont interpellés pour faire respecter sans condition ce droit inaliénable de Gana Gueye.

Ce combat ne saurait être mené par des tweets timorés et édulcorés : il faut exiger fermement et sans équivoque le respect de la liberté de notre compatriote et ester en justice pour dénoncer cette violation flagrante des lois et règlements du sport.

La machine mediatico-politique française au service de la cause LGBT est en branle pour le broyer : faisons bloc autour de lui pour le triomphe de la liberté la justice et l’éthique.

NON À LA DICTATURE !

 Dr Mamadou Mansour Diouf

PUBLICITÉ

11 commentaire

  1. Lamine Diop

    Article trompeur !
    Si ce que vous dites été le cas toutes les équipes seraient envoyées au tribunal.

    Il a le choix de laisser son équipe s’occuper de la communication ou dire ouvertement ce qu’il pense.
    Je serai lui je commencerai à chercher une nouvelle équipe et avec un contrat qui le protégera dans de pareilles cas.

  2. Soweto

    Merci docteur, ces français sont du pareil au même tous des SAUSAGES

  3. MOHAMED

    Merci Dr DIOUF. C’est paradoxal que celui qui fustige les réseaux sociaux utilise son tweet pour défendre un compatriote victime d’un harcèlement honteux pour avoir exprimé ses convictions. C’est au Conseil des ministres que cette injustice dont est victime Gana aurait dû être condamnée solennellement.

    1. Gaston SANKHARE

      Parfaitement d’accord avec toi Mohamed. J’ajoute que même l’Assemblée Nationale doit voter une Motion de Soutien à Gana Guèye. Puisqu’on voit que toutes les institutions officielles françaises sont mobilisées contre notre compatriote. Donc, nos institutions officielles doivent en faire autant en se prononçant publique en faveur de notre compatriote. Que l’affaire devienne maintenant un problème entre Etats.

  4. sassoum

    Roger GARAUDY nous avez déjà averti au début des années 80  » POUR un dialogue de civilisation; l’occident est un accident  » Il sera bani par l’occident. ILS ne savent plus où donner de la tête. Ils ont remis le prix Nobel de littérature à un musicien.

  5. NDIAYE

    A la lecture du statut de la FFF il y’a retour de flamme. BON COURAGE GANA

  6. Jacqueline NDOUR

    vive la liberte de penser

  7. Djibrile

    Soyez respectueux envers gana et de son appartenance il est senegalais en plus musulman il a le droit de refuser tout se qui vas à l’encontre de son appartenance pourquoi vouloir lui porter tout ce mal au lieu de lui rendre le respect le calme il a insulté personne ni tué quiconque pourquoi un tas de problèmes sur ses propre droit tout un peuple est derrière toi frères ## JE SUIS GANA##

  8. Moustapha Mbaye

    Merci Dr pour ces éclairages de taille qui prouvent que les textes de la FFF et particulièrement son comité d’éthique sont entrain de passer complètement à côté de ce qu’ils devraient faire, simplement dans le but de promouvoir ce qui est contre nature, en ignorant royalement les convictions des autres. Effectivement c’est une bataille qui est entrain de se dérouler mais tous les sénégalais, les africains et autres nationalités des continents restant épris de justice, devraient faire de ce combat, le leur pour que la guerre soit gagnée définitivement pour que la JUSTICE triomphe sur le mensonge. Merci.

  9. DIAGA FAYE

    Ces français de France qui harcèlent GANA ONT OUBLIÉ leur devise 🙁 la fraternité, l’égalité _Je ne ferme pas la parenthèse…
    ILS SONT TOUS RACISTES…

  10. Elhadji Mbaye Ndir

    Merci beaucoup Dr