PUBLICITÉ
samba sy tabaski - Absentéisme après la Tabaski : le ministre du Travail brandit des sanctions

Absentéisme après la Tabaski : le ministre du Travail brandit des sanctions

Les lendemains de fêtes constituent une réelle préoccupation au Sénégal compte des absences notées dans certains bureaux et services où la reprise du travail est loin d’être effective. C’est d’autant plus anormal que l’absentéisme s’accentue dans ce contexte où les autorités veulent propulser notre pays sur la rampe de l’émergence. Le ministre du Travail n’est pas d’ailleurs resté insensible à cette situation, car il a rappelé les sanctions qu’encourent ces déserteurs

L’absentéisme et la marche vers l’émergence…

La fête de l’Aïd El Kébir communément appelée Tabaski a vécu. Mais la plupart des agents de l’administration et des collectivités territoriales sont encore aux abonnés absents. Le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les institutions a d’ailleurs rappelé que « le mardi 13 et le mercredi 14 août correspondent au lendemain de la Tabaski, et à la veille de la fête de l’Assomption qui sont des jours ouvrables tout comme le vendredi 16 ». Samba Sy qui a déploré l’absentéisme notoire des travailleurs dans ce contexte de fast track et de la marche vers l’émergence, a averti les contrevenants. « Ces absentéistes encourent l’application de mesures disciplinaires ».

Des sanctions planent sur la tête des absents

Le ministre a rappelé qu’en application de la loi 74-52 du 4 novembre 1974 relative à la fête nationale et aux fêtes légales, le mardi 13, le mercredi 14 ainsi que le vendredi 16 août ne sont nullement des jours chômés. L’autorité est d’autant plus déterminée qu’il a a estimé que la gestion du temps de travail et des fêtes légales pourrait être un sujet de débat dans le cadre du dialogue national initié par le président de la République.

Annonces

(6) commentaires

Beug+Sama+Rew

Il faut commencer par votre gouvernement qui pense à des vacances au moment où les sénégalais peine à avoir 75f CFA par jour 😠😠😠

Mor Dione

Merci Monsieur le ministre.
Dans le privé l’absenteisme pendant ces jours sont trés bien géré.
Au Sénégal la productivité est ignorée, qui consiste à produire plus avec les mêmes moyens. Nous avons la notion de présence du volume de temps de travail en lieu et place de la production que cela engendre.
Ce qui est grave et ne contribut en aucun cas à l’émergeance.

Miguel

Et les vacances gouvernementales sont elles opportunes.Ou voulez vous que les ministres aillent dépenser l’argent du contribuable amassé ?

Mbaye

Est ce que monsieur Macky Sall a repris son travail lelendemain de la tabaski. L’exemple doit venir du sommet

Daouda Sarr

Comment peut-on fêter la tabaski à kolda et revenir travailler le lendemain à Dakar

Kheusch

ce pays n’avance pas depuis des décennies les mêmes débats sont posés, les mêmes problèmes reviennent sur la table, les mêmes revendications des syndicats. Nos gouvernants ne peuvent pas régler nos préoccupations. Danio teulé