Abdourahmane Sow / CosM23 : “Monsieur le Président prenez vos responsabilités !…”

Parce que d’une manière ou d’une autre, vous les assumerez devant le Peuple qui vous regarde et ne vous laissera pas toujours faire. Une manière pour nous aussi, de vous rappeler tout ce que ce même Peuple a mis à votre disposition dans la gestion de la pandémie de la covid 19.

Un élan de solidarité qui a facilité l’exceptionnelle loi d’habilitation, pour une gouvernance sur ordonnance. La mobilisation et l’injection de plus d’un millier de milliards comme budget de guerre. Etat d’urgence, couvre feu, réduction de la mobilité, résilience et renoncement.

Par ailleurs, une dynamique de participation citoyenne et volontaire à vu le jour. N’importe comment, les Sénégalais, toutes sensibilités confondues, participent à l’effort national pour stoper l’avancée de la pandémie dans notre pays.

Un des rares moments de réelle cohésion nationale sous votre ère de gouvernance. Depuis votre accès au pouvoir en mars 2012, cela est une première pour votre respectueuse fonction que de friser l’unanimité. À quelque chose malheur est bon dirait l’autre ! Qu’est ce qui a été fait de bon depuis lors ?

C’est à dire à la survenue de ce fléau mondial qu’est la covid au Sénégal !

Ce serait anathémique et malhonnête de notre part, que de ne pas reconnaître tous ces efforts auxqels vous avez consentis, vous et votre gouvernement dans la gestion de cette crise multiforme. Une quasi certitude, ses impacts socio-économiques seront mille fois plus acerbes pour nous que sa dimension médico sanitaire. Une crise sanitaire qui implique l’aspect “politiques publiques sectorielles”, évoque forcément “impacts socio-économiques” en termes de thématiques et de problématiques.

Pour vous dire que la patate est vraiment chaude. Et en réalité, vous n’êtes pas enviable en ces temps Monsieur le Président. D’ailleurs même si librement nous contestons la manière et la démarche, nous reconnaissons par ailleurs, l’urgence de certaines des mesures prises à l’occasion de votre adresse à la Nation, dans le cadre de la prise en charge de la Covid 19.

La réouverture organisée des lieux de cultes était un débat réel à assumer. Le sauvetage de l’année scolaire, la dimension économique par la cessation de toutes les activités de production. L’enjeu de sécurité publique et de la stabilité sociale était de mise aussi, il fait le reconnaître.

Des sujets légitimes, pour des franges représentatives de notre société. Des franges réellement impactées, dont les préoccupations doivent être prises en compte.
Et même, d’autres mesures de réorientation sont attendues normalement, parce la gestion de cette crise doit être prospective et non dans le figisme.

Quid d’un Comité national de gestion de la crise Monsieur le Président !

Un cadre qui impliquerait nombre de nos sensibilités religieuses, socioculturelles, socioprofessionnelles, politiques et citoyennes. Avec pour mission, de participer à la production et la mise en oeuvre des politiques de riposte, par un lead unanime, une synergie d’actions sociales, citoyennes et économiques.

Un cadre multiacteur qui favoriserait la bonne gouvernance et la transparence (un éternel debat au Sénégal ), par la concertation et le consensus sur toutes les actions à mener. Un cadre inclusif et participatif, qui vous servirait de cachet de validation citoyenne et d’interface vis à vis du peuple. Un peuple dont une grande partie commence à percevoir la covid comme un bluff, tant vous manquez d’y mettre la forme et le fond dans sa gestion.

Quid d’un Comité scientifique réel et non fictif au niveau du ministère de la Santé.

Pour vous dire que quand les hommes ignorent et snobent les règles de l’art en termes de gestion, c’est qu’il y a toujours derrière, des idées nébuleuses et ridicules.
Nous en avons assez de ce clientélisme et cet opportunisme qui sévissent dans ce cercle et qui attisent des conflits crypto personnels.

Des contrats signés à des agents à la retraite au détriment de jeunes diplômés fonctionnels, usés et exposés dans les différents districts sanitaires du pays. Un débat nébuleux et contradictoire sur des contrats signés avec des cliniques et hôtels de la place. Hier Dr Aloyse versus Pr SEYDI, ensuite protocole projet de recherche Pr Daouda NDIAYE, maintenant clinique et Hangar Colonel Cheikh Tidiane NDOUR.

On dirait que cette clique du ministère prend les Sénégalais pour des éprouvettes de labo, pour expérimenter la mal gestion, le manque de transparence, le détournement d’objectifs, la concussion et la corruption.

Monsieur le Président de la République, prenez vos responsabilités et assumer les.

Vous nous aviez servie la même cacophonie sur les marchés d’approvisionnement en produits alimentaires et leurs acheminement. Jusqu’à présent, pas un mot de votre part. Pour cette fois-ci, si vous laissez faire, c’est que vous êtes complice et vous l’assumez. Parce que qui ne dit ni ne fait, consent.
Cependant, sachez une chose.

Monsieur le Président,

À cœur joie, nous avons mis et mettrons toute notre énergie, toutes nos forces et toute notre volonté à vos côtés dans ce combat national, pourvu qu’il demeure noble dans tous ses sens.
Dans le cas contraire, vous pouvez compter sur cette même énergie, ces mêmes forces et cette même volonté à vous faire face, et s’il le faut battre le macadam.

À mes premières initiations à l’informatique, quand j’entendais parler de virus, je me demandais ce que l’hôpital venait faire dans ce débat. Aujourd’hui, j’ai compris qu’un virus est un agent pathogène, capable de détruire tout un système.
Alors, j’en déduis qu’autant le coronavirus par ses méfaits, la mal gouvernance est aussi dangereuse pour une société. Elle engendre des pathologies meurtrières qui gangrènent cette même société par la corruption, le vol, le mensonge, la complaisance, l’impunité et l’injustice entre autres cancers sociaux.

Monsieur le Président, face à ces pratiques malsaines, prenez vos responsabilités. Sinon, il viendra un jour pas loin, vous les assumerez évidemment. Parce que dès le début, malgré notre engagement, nous vous avions averti. Cette crise ne doit pas être et ne sera jamais une foire aux opportunités malicieuses et criminelles, pour des linguistes anticonformistes. Que cela soit clair et entendu !

Ouolof NDIAYE nak néna, Kou amoul Bour saye na….

Abdourahmane Sow CosM 23

89
Annonces

(6) commentaires

  • Kadia Mbow

    merci sow poulo tu as tou dit….le président cé un peureux

  • Lone Wolf

    message limpide et clair sans arrogance c’est ce genre de discours que nous voulons

  • Oussou

    Mr Sow , ce n’est pas seulement le Président qui doit prendre ses responsabilités. Nous tous , nous devons aussi prendre une très grosse part de responsabilité .Le Président je peut que donner des directives et que nous autres sénégalais devront franchement la part des choses , en faisant quoi ? Nous savons tous que ce virus est diabolique et mortel , donc nous sommes dans l’obligation de respecter les dispositions nécessaires prises par le Président .
    Mr Sow , vous savez mieux que quiconque , que le Sénégalais est irrespectueux envers les ordres donnés , le sénégalais n’aime pas l’ordre , le sénégalais est imbu de sa personne … alors comment voulez-vous Mr Sow que le Président puisse obliger des gens qui ne respectent rien . Arrêtons d’être hypocrites , et disons-le tout haut que le Sénégalais est très indispliné.
    Ça ne sert à rien de balancer des anathèmes qui n’apportent rien de bon pour notre Sénégal , car ce pays n’appartient pas au Président Macky , c’est notre pays , alors retroussons-nous les manches et combattons ensemble ce virus diabolique .

    • Républicain

      Tout le peuple est mobilisé

    • Républicain

      Tout le peuple Sénégalais est bien mobilisé depuis le début mais malheureusement comme le disent les Chinois <>.

  • Républicain

    Très bien dit Presi. Avec Macky, c’est toujours la déception. C’est vraiment regrettable.

Publier un commentaire

PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
  • chanvre-indien 1:11 - 07/07/2020 Rufisque : 335 kg de chanvre indien saisis…
  • Serigne Pape Malick v 0:11 - 07/07/2020 Insanités et insultes : Quand Pape Malick Sy recadrait la classe Politique…(vidéo)
  • ngngddd 23:39 - 06/07/2020 Barrages : Le Werder Brême sauve sa place en Bundesliga…
  • sadio mané 23:36 - 06/07/2020 Sadio Mané: “Aston Villa est une équipe chanceuse pour moi, je marque toujours contre eux”