Abdoulaye Daouda Diallo : ‘’La présence des étrangers témoigne de l’œuvre monumentale de Baye Niasse’’

La présence à Kaolack de nombreux fidèles venant de plusieurs pays témoigne de l’œuvre ‘’monumentale’’ du fondateur de Médina Baye Cheikh Ibrahima Niasse (1900-1975), a déclaré mardi le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo.

A la tête d’une délégation gouvernementale à la cérémonie officielle du Gamou de Médina Baye, Abdoulaye Daouda Diallo a estimé que ‘’les fidèles qui sont venus de tous les horizons sont le témoignage contemporain de l’œuvre monumentale de Cheikh Ibrahima Niasse, dit Baye Niasse’’.

Il était accompagné de plusieurs ministres et officiels dont Serigne Mbaye Thiam (Education nationale), Diène Farba Sarr (Habitat et Cadre de vie), Mariama Sarr (Femme, Famille et Enfance), Mbagnick Ndiaye (Culture et Communication), Abdoulaye Diouf Sarr (Gouvernance locale et Aménagement du territoire).

Ont aussi pris part à la cérémonie, des députés, l’adjoint au gouverneur de Kaolack et des chefs de services déconcentrés de l’Etat, entre autres.

‘’Cheikh Ibrahima Niasse a pu bâtir à des moments difficiles une communauté transnationale de fraternité religieuse de plusieurs millions de membres, répartis entre le nord du Nigéria, lieu de son rayonnement, le Ghana, le Niger, le Togo, le Libéria, la Sierra Léone, le Tchad, le Cameroun, la Gambie, la Mauritanie, entre autres’’, a expliqué Abdoulaye Daouda Diallo.

Selon le ministre de l’Intérieur, ‘’il n’est pas exagéré de dire qu’à la célébration de chaque Maouloud, Médina Baye capitale de Fayda devient également la capitale du panafricanisme’’.

Le président de la Jamhiyatu Ansarud-Din, une association internationale qui regroupe tous les fidèles de Baye Niasse, Mouhamed Khoureychi Niasse, avait auparavant confié à l’APS qu’un travail d’estimations précises est en cours ‘’pour déterminer le nombre exact de disciples de Baye Niasse à travers le monde’’.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire