67 personnes déclarées positives à Madagascar : L’institut Pasteur avoue ses errements…

L’institut Pasteur reconnait des dysfonctionnements dans l’analyse des tests Covid-19 transmis aux autorités malgaches le 6 mai. La présidence avait estimé le chiffre de 67 cas positifs trop élevé et avait mis en doute la qualité du travail de Pasteur.

Une contre-expertise n’a finalement révélé que 5 cas. L’institut admet aujourd’hui que des échantillons sains ont pu être accidentellement contaminées mais sans que l’on sache à quel moment. Avant ou après leur arrivée à l’Institut, selon Rfi.

Il faut rappeler que le président du pays, Andry Rajoelina, avait accusé la communauté internationale de s’opposer au Covid Organics, une tisane à l’artemisia originaire de Madagascar «parce qu’elle vient d’Afrique»

2 COMMENTAIRES
  • sunugaal

    pourtant depuis le début de la crise on à noté aucune erreur ou errements de l’institut pasteur en france.
    donc vos explication à la con ne passent plus en Afrique, à force de penser qu’on est des cons, c’est vous qui passez pour des débiles l’occident…

  • ouz

    Le gouvernement sénégalais doit exiger une contre-expertise immédiatement.

Publiez un commentaire