500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

Quelque 500 candidats à l’immigration clandestine ont péri dans un naufrage provoqué, la semaine dernière, par des passeurs en Méditerranée, a affirmé, lundi 15 septembre, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Un bilan qui, s’il venait à être confirmé, ferait de cette catastrophe maritime « l’une des plus graves » survenues ces dernières années.
L’OIM a récolté les témoignages de deux Palestiniens de Gaza, recueillis jeudi près de Malte par un porte-conteneurs panaméen qui les a débarqués samedi à Pozzallo, dans le sud de la Sicile. Les deux jeunes hommes, interrogés séparément, ont raconté être partis le 6 septembre de Damiette, en Égypte, avec environ 500 autres personnes – Syriens, Palestiniens, Égyptiens et Soudanais. Parmi elles se trouvaient des familles avec enfants, ainsi que des mineurs isolés.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire