Bassirou Sarr  fustige «ces   lois  scélérates et  liberticides  qui  encadrent  le jeu démocratique»

Bassirou Sarr  fustige «ces   lois  scélérates et  liberticides  qui  encadrent  le jeu démocratique»

 

Bassirou Sarr, secrétaire général de And  défar  Sénégal, fustige les arrestations de  Bara Gaye, Me Amadou Sall et aujourd’hui  celle de Samuel Sarr. «On arrête encore des dirigeants politique particulièrement de l’opposition sur la base de l’article 80 pour  des délits d’offense au chef de l’Etat qui ne sont rien d’autre que des délits d’opinion».

M. Sarr qui s’exprimait sur les ondes de la Rfm trouve également inacceptables que «des lois  scélérates, liberticides, obsolètes et désuètes continuent d’encadrer le jeu démocratique».

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire