PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
faux policier 1 - Usurpation de fonction : Un «faux» policier dépouille les Pikinois

Usurpation de fonction : Un «faux» policier dépouille les Pikinois

L’usurpation de fonction, les faux et usage de faux sont devenus monnaie courante au Sénégal. Des personnes mal intentionnées parviennent souvent à infiltrer certaines corporations pour s’adonner à des activités délictuelles.

Comment le faux policier a escroqué des Pikinois… 

Ce genre de cas devient de plus en plus fréquent. En effet, ce n’est pas la première fois qu’un individu se fait passer pour un policier dans le but de dépouiller d’honnêtes citoyens de leurs biens. Cette fois, les faits se sont déroulés à Pikine, où un jeune homme a grugé les riverains.

Opérations de sécurisation…

D. Sy est le nom de l’éleveur qui s’est fait passer pour un agent de la Sûreté urbaine. Ce célibataire qui a fait des opérations de sécurisation à Pikine, a profité de ces moments pour racketter la population.

Détenteur d’une carte de police

Mais c’est grâce à l’œil alerte d’une personne qu’il a été dénoncé pour ses nombreuses forfaitures. En effet, il a été cueilli à son domicile lors d’une descente par les vrais policiers. Ces derniers ont trouvé en sa possession une carte de police. Présenté devant le tribunal, D. Sy a finalement écopé de 3 mois avec sursis, pour « manque de preuves ».

Faux Policier Pikine
Annonces

(2) commentaires

Mbaye

C »est partout dans des pays de non droit

Ld

Le problème des forces de l’ordre, à chaque fois qu’ils partent en retraite tous les tenues distribuer aux n’ayant pas droit le port de la tenue. Donc à cet effet, il serait souhaitable d’interdire le port de la tenue aux civils plus particulièrement les ouvriers : les mécaniciens, les maçons, ect… A colobane, ce sont les commerçants qui vendent les tenues militaires et tout cela, c’est la faute à l’état. Même le décret d’interdiction le port de la tenue aux civils n’a pas été respecté.

Publier un commentaire